Nord-Kivu : 4 filles otages des ADF libérées par l'armée à Beni

Photo tiers

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé avoir sauvé 4 filles des mains des rebelles d'Allied democratic forces (ADF) dans la région de Beni (Nord-Kivu), le vendredi 04 mars 2022. Elles venaient de passer 4 mois en captivité

C'est le Capitaine Antony Mualushayi, porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord-Kivu qui a relayé la nouvelle dans une dépêche parvenue à 7SUR7.CD, ce samedi.

« ... Il s'agit de 4 jeunes filles qui viennent d'être sauvées des mains de leurs kidnappeurs à savoir Kavugho Tumisime Musavuli, qui était enlevée dans la chefferie des Bashu et récupérée par les soldats du 2102e régiment dans la localité de Ngwatana en secteur de Ruwenzori. Aussi, Kavugho Julefa âgée de 12 ans, Masika Rose, 21 ans et Katungu Wivine âgée de 15 ans. Ces trois ont été  libérées par les FARDC lors de la patrouille de combat menée au Nord-Est de la commune d'Oïcha, territoire de Beni », écrit-il.

Il rassure par ailleurs que ces ex-otages se trouvent entre les mains des services spécialisés pour exploitation. Un travail salué par le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord-Kivu, le général des brigades Bertin M'Putela. Il félicite les militaires qui ont sauvé la vie de ces dernières.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes