Barrages Mondial : Le Maroc porte plainte contre la RDC à la CAF pour "comportement anti fair-play"

7SUR7

Arrivée à Kinshasa dans la nuit du mardi 22 mars dernier, la délégation marocaine par l'entremise de sa Fédération de football a porté plainte contre la RDC à la Confédération Africaine de Football (CAF), pour comportement anti fair-play.

Dans une correspondance de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) signée par son secrétaire ce mercredi 23 mars, il est reproché à la RDC le manque de fair-play des supporters et des officiels de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), censés assurer la sécurité et la bonne organisation d'accueil à l'aéroport de Kinshasa.

La FRMF évoque l'absence constatée du représentant de la FECOFA après l'atterrissage pour orienter sa délégation en bonne et dûe forme tel qu'exige les règlements.

Aussi, ils disent avoir été surpris que les deux bus loués pour assurer le transport aéroport - hôtel soient absent au lieu attendu, évoquant "simultanément, subitement et étrangement" des pannes soudaines.

Pour se faire, la FRMF dit avoir loué un autre bus pour arriver à l'hôtel, en faisant face à un grand nombre de supporters congolais qui empêchaient le passage et bloquaient le bus lors de son démarrage, sans qu'aucune sécurité ne soit établie pour eux.

En outre, les marocains disent détenir des vidéos qui attestent leur indignation, et des factures qu'ils ont payé à une société de sécurité privée d'urgence, dont le coût s'élève à 3.500 dollars américains par jour.

Par conséquent, la FRMF demande à la CAF de prendre des dispositions nécessaires pour que des tels actes anti fair-play soient sanctionnés et ne se reproduisent pas, sachant qu'elle se réserve les moyens pour faire valoir ses droits.

Gede Luiz Kupa