RDC : Des agents de la CENI en formation sur la gestion de la chaîne logistique électorale

7SUR7

La formation des agents et cadres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) sur la gestion de la chaîne logistique électorale a démarré, ce lundi 23 mai 2022 à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Dans son speech, le numéro un de la Centrale électorale qui a donné le go de ces assises, a révélé que l'objectif est d'améliorer l'organisation des processus électoraux par une gestion de la logistique opérationnelle.

« Durant les précédents cycles électoraux, les contraintes logistiques ont constitué et constituent encore de nos jours des défis majeurs à l'organisation des élections dans notre pays", a rappelé Denis Kadima Kazadi. 

Par ailleurs, il a remercié l’IFES (Fondation internationale pour les systèmes électoraux) et l'USAID (Agence américaine de développement) pour l'engagement et l'appui qui intervient à point nommé, tout en invitant les participants à « identifier les points faibles et forts du plan logistique de la CENI en vue de dégager les recommandations idoines ».

Le président de la CENI leur a également recommandé de partager les expériences logistiques vécues dans le domaine, notamment de la gestion des entrepôts, des stocks et des risques mais aussi d'évaluer la capacité de transport et de stockage de différents matériels à acquérir en vue des prochaines élections.

Et cela, a-t-il précisé, pour enfin « relever les responsabilités civiles et pénales du logisticien de la CENI de manière à juguler efficacement tous les cas de vols, d'incendie et autres antivaleurs décriées dans la gestion des infrastructures (entrepôts) et équipements ».

Pour sa part, Sylla Mountaga, représentant pays d’IIFES, s'est réjoui de la collaboration de son instance qui accompagne la CENI dans le développement de ses différents projets en lien avec le processus électoral, et a relevé que la logistique est une question transversale. À l'en croire, il faut s'approprier les principes et les pratiques en la matière pour minimiser les risques liés à sa gestion.

Cette formation à laquelle prennent part 35 agents et cadres de la CENI (15 membres du cabinet et 20 du Secrétariat exécutif national) précède le démarrage des opérations d’acquisition de différents équipements et de leur déploiement depuis leurs sites de production jusqu'à leurs lieux d'utilisation à travers le pays. Elle portera sur notamment le plan stratégique de la chaîne logistique de la CENI, la gestion des flux de la chaîne logistique, celle des risques et qualité de service en logistique et du patrimoine, le feedback terrain (échanges, identification des points faibles et forts, suggestions et recommandations), ainsi que les principes de gestion logistique.

Prince Mayiro