Développement de 145 territoires de la RDC  : Me JP Mulumba suggère le "coaching territorial" pour une "meilleure" implémentation de ce programme

7SUR7

Pour une "meilleure" implémentation du Programme de développement à la base de 145 territoires de la RD Congo, maître Jean-Pierre Mulumba Betu a affirmé que le "coaching territorial" sera un préalable capital.

Ce membre du cabinet au ministère de l'Intérieur l'a dit au cours du 9ème sommet Africités qui s'est tenu du 17 au 21 mai 2022 à Kisumu, au Kenya, sous le thème : « La mise en œuvre de l’Agenda 2030 de l’ONU et de l’Agenda 2063 de l’UA, le rôle des villes intermédiaires ». 

"Notre pays a 145 territoires. Et ils ont tous un problème de développement et ça coïncide avec le Programme phare du président de la République qui a été adopté par notre gouvernement. Mais ici, il est question de faire comprendre que les territoires ne peuvent être développés qu'en dépendant du gouvernement central. Ils doivent arriver à se développer eux-mêmes en tirant profit des opportunités de développement qui s'offrent à eux au quotidien au niveau local. C'est ce que nous avons surtout appris en suivant l'histoire de la ville de Kisumu...Pour une meilleure implémentation de ce Programme de développement local de 145 territoires et de sa pérennisation, il est capital que les animateurs de territoires soient formés à travers l'approche qu'on a appelé ici "coaching territorial" afin de permettre aux animateurs de tirer profit des talents, compétences, richesses et opportunités locaux dans le but de contribuer au développement de leurs territoires respectifs", a dit cet avocat du barreau près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe à la fin de ces assises.

Notons que ce membre du cabinet du ministère de l'Intérieur était, à ce forum, accompagné de trois de ses  collègues, pour représenter le vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur, Daniel Aselo, en mission officielle. 

Le forum Africités est une Conférence panafricaine organisée par des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A). Ce sommet réunit les dirigeants des villes et des gouvernements locaux ainsi que leurs associations pour faire progresser la décentralisation et la gouvernance locale afin d’améliorer le niveau de vie des populations locales. 

Apres les sommets d'Abijan, Johannesburg, Dakar et Marrakech, c'était au tour de la ville intermédiaire de Kisumu ( Peuplée de moins d'1 million d'habitants et véritable preuve d'efficacité du coaching territorial pour le développement des villes intermédiaires) d'accueillir le 9ème sommet.

Moise Dianyishayi