Mbuji-Mayi : Des médecins dans la rue pour exiger leur inscription au tableau de l'ordre

Photo 7SUR7.CD

Des médecins ressortissants de l'Université officielle de Mbuji-Mayi (UOM) au Kasaï-Oriental, ont manifesté dans les grandes artères de la ville de Mbuji-Mayi, pour exiger leur inscription au tableau de l'ordre, ce vendredi 27 mai 2022.

Dans leur mémorandum adressé aux autorités, ils dénoncent la mauvaise foi de l'ordre provincial des médecins qui refusent d'organiser les cérémonies de prestation de serment sous prétexte que leur institution n'est pas viable.

« L’UOM est jugée viable par le ministre de l’ESU qui est  son ministère de tutelle  tandis que le COPROM/Kasaï-Oriental s’oppose à cette décision et la juge non viable. D'où la raison du refus d'octroi des numéros CNOM aux ressortissants de l’UOM. Pendant cette même période nous vous signalons que 3 de nos confrères de la même promotion de 2019 avec qui nous avions déposé le dossier ont été inscrits au TOM et ont prêté serment au mois d’octobre 2021 », peut-on lire dans leur mémorandum.

Les médecins ressortissants de l'Université officielle de Mbuji-Mayi demandent par ailleurs aux autorités de s'impliquer pour qu'une solution soit trouvée à leur revendication.

« Nous n’accepterons jamais qu’il soit organisé une quelconque cérémonie de prestation de serment dans cette province sans les ressortissants de l’Université Officielle de Mbuji-Mayi et demandons aux autorités tant nationales que provinciales de s’impliquer en urgence pour que nous soyons rétablis dans nos droits avant que le pire n’arrive », ajoute le même document.

Rappelons que cette marche est partie de la direction provinciale du réseau de téléphonie cellulaire Orange sur l'avenue Inga pour chuter au gouvernorat du Kasaï-Oriental sur le boulevard Laurent Désiré Kabila.

Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi