Tshikapa : 2 militants de la LUCHA interpellés par la Police pour avoir manifesté contre l'insécurité

Photo 7SUR7.CD

Deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA-RDC) section de Tshikapa au Kasaï, ont été interpellés ce vendredi 27 mai 2022 par la police pour avoir organisé une manifestation couplée d'un sit-in devant le gouvernorat de province.

Selon un militant de la LUCHA qui s'est confié à 7SUR7.CD, cette manifestation avait pour but de dénoncer l'insécurité qui gangrène la ville et le territoire de Tshikapa.

La LUCHA exige également la démission du maire intérimaire de Tshikapa et le relèvement des responsables de la police.

« C'est une manifestation pacifique que nous avons organisé aujourd'hui pour dénoncer l'insécurité dans la ville et le territoire de Tshikapa. La ville est quasiment abandonnée, on tue les paisibles citoyens et plusieurs personnes perdent leurs biens, c'est comme si nous n'avons pas d'autorités. Nous exigeons La mutation du général, du commandant de la ville ainsi que la révision de la chaîne de commandement de plusieurs unités de la police ; La démission du maire de la ville intérimaire et la nomination par le Chef de l’État, du nouveau maire  de la ville de Tshikapa sur proposition du VPM sous réserve de la tenue des élections locales, urbaines et municipales », a-t-il déclaré.

Il sied de signaler que plusieurs cas d'insécurité sont signalés dans la ville et le territoire de Tshikapa (Kasaï). Deux hommes d'affaires ont été assassinés par des hommes armés sur la route Tshikapa - Katshianga au mois d'avril dernier. En début du mois de mai, un jeune homme a été également assassiné en pleine ville. Sur plusieurs tronçons routiers partant de la ville de Tshikapa, des hommes armés confisquent des biens et de l'argent aux passagers.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa