RDC : Un protocole d’accord signé entre Equity BCDC et USAID sur un programme de financement des miniers artisanaux

Photo 7SUR7.CD

La banque Equity BCDC a signé un protocole d'accord avec le gouvernement américain à travers l'USAID pour le financement des miniers artisanaux afin de développer leurs capacités de partout où ils travaillent en République démocratique du Congo.

La signature officielle de ce protocole a eu lieu ce jeudi 02 juin 2022 au stand de Equity BCDC érigé à DRC Mining Week, expo et conférence à Lubumbashi dans le Haut-Katanga en présence de plusieurs partenaires dont le chargé des missions de l'ambassade des États-Unis d'Amérique en RDC et CEO du Groupe Equity.

Dans son mot de circonstance, Jean-Claude Tshipama, directeur général adjoint de l'entreprise Equity BCDC a salué ce partenariat d'appui technique qui permet d'identifier tous les artisans dans les mines pour les encadrer afin de leur permettre de trouver des opportunités pour l'acheminement de leurs minerais.

Contrat Equity BCDC

« Mais localement, ce que nous allons faire de pouvoir déployer les équipes mobiles qui sont sites par sites et de pouvoir être en contact avec les personnes. Ces équipes-là se déploient avec une solution téléphonique qui leur permet, en face d'un artisan minier, de pouvoir l'identifier, de pouvoir lui prendre une photo, de pouvoir prendre ses informations et de lui ouvrir un compte. Instantanément, l'artisan reçoit un SMS sur son téléphone qui lui permet de pouvoir accéder et utiliser le service bancaire », a-t-il expliqué à 7SUR7.CD.

Dans la foulée, le DG adjoint de Equity BCDC indique que la deuxième étape est de mettre ensemble ces artisans miniers pour bénéficier le financement en fonction de leurs besoins.

« La deuxième étape sera de les fédérer, de les mettre ensemble, de les constituer en coopératives et au fur et à mesure de leurs productions ; demain que ces coopératives se transforment en société minière et espérant qu'elles deviennent aussi des entreprises comme celles que nous connaissons aujourd'hui », a renchéri le DG adjoint, Jean-Claude Tshipama.

Prenant la parole, le docteur James Mwangi, CEO du Groupe Equity a remercié tous les partenaires qui ont accepté d'accompagner les miniers artisanaux avec ce projet de financement et a souhaité que cela puisse être favorable aux différentes parties prenantes.

Equity BCDC et USAID

Par ailleurs, Paul Sabatine, directeur-pays de l'Agence Américaine pour le Développement International a rappelé que son gouvernement, à travers l'USAID, a mis en place, pour ce partenariat, une somme de 200.000$ afin que les artisans puissent bénéficier des capacités et ainsi, « devenir demain, des entreprises ».

« Il faut préciser que nous allons contribuer avec 200 mille dollars. C'est un partenariat tripartite, Equity BCDC donne le capital pour investir dans le secteur minier et va gérer son capital lui-même. Nous, le gouvernement américain à travers USAID, donnons 200 mille dollars pour renforcer la capacité à la bancabilité des projets », a-t-il martelé.

De son côté, Benjamin Skolnik a affirmé que ce projet entre dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans les mines, les violences et l'insécurité dans ce domaine.

« Mais, l'assistance technique c'est le plus important de ce partenariat de notre côté grâce à l'appui de Global Communinytis et Laven Solucis basés en Angleterre. Ils veulent bâtir les chaînes d'approvisionnement. Nous avons quelques coopératives pour formaliser, pour que les artisans miniers passent un certain niveau de capacités, de formalités, le manque de présence des enfants dans les mines, les violences, l'insécurité. Il faut arrêter avec toute violation pour avoir cette opportunité d'une banque formelle. Et nous avons cherché aussi à travers l'assistance technique : les bailleurs, les acheteurs aux USA », a-t-il rassuré.

Il est à noter Equity BCDC est présent dans tous les territoires de la RDC avec plus de 8.000 agents bancaires déployés pour arriver à capturer la connectivité de partout où se trouve les congolais non seulement dans les mines mais aussi dans d'autres secteurs. Jean-Claude Tshipama a signalé que d'ici fin 2022, Equity BCDC va déployer 22 mille agents bancaires partout en République démocratique du Congo.

Patient Lukusa, à Lubumbashi