Beni : La Cour militaire annule la peine de 12 mois de prison infligée à une dizaine de militants de la LUCHA

Photo : Droit tiers

La Cour militaire du Nord-Kivu a rendu son verdict dans le procès de 12 militants de la LUCHA ce jeudi 23 juin 2022 à Beni au Nord-Kivu.

Dans son arrêt, la Cour a décidé d'annuler toutes les sanctions pénales, y compris la peine de 12 mois de prison infligée à 12 militants de la LUCHA. Cette juridiction se dit incompétente.

« La Cour militaire du Nord-Kivu annule le jugement entrepris dans toutes ses dispositions contre les militants de la LUCHA pour incompétence matériels », a fait savoir le colonel Kabeya Ya Hanu, président de la Cour, garnison de Beni.

Ainsi donc les 12 militants qui étaient condamnés à 12 mois de servitudes pénales connaîtront leur sort devant une juridiction civile. La décision est saluée par quelques militants de la LUCHA, section Beni.

« Vous le savez, les 12 militants étaient condamnés au tribunal militaire, c'était contre la loi car ils ne présentaient aucune menace sécuritaire. Voilà, aujourd'hui la cour militaire se déclare incompétente. Nous pensons qu'au niveau du parquet civil ils seront libérés sans aucune difficulté vu qu'ils étaient arrêtés dans une marche pacifique annoncée à l'autorité de la place », a réagi à chaud Clovis Mutsuva, militant de la LUCHA interrogé par 7SUR7.CD.

Il sied de rappeler que les 12 militants de la LUCHA étaient condamnés en avril dernier par la cour militaire du Nord-Kivu à 12 mois de prison. Ils étaient arrêtés dans une marche pacifique contre l'insécurité.

Bantou Kapanza Son, à Beni