Beni : L'armée libère 8 otages des mains des ADF à Mayimoya

Droits tiers

Huit (8) personnes qui ont été récemment prises en otage par des rebelles ADF dans le territoire de Beni au Nord-Kivu ont été libérées le mercredi 22 juin 2022.

C'est l'administrateur militaire du territoire de Beni qui rapporte la nouvelle dans un entretien à 7SUR7.CD ce jeudi.

Omeonga Charles indique que la libération de ces 8 civils est consécutive à l'offensive des éléments des FARDC lancée contre l'ennemi dans cette partie du territoire.

« Ils sont au nombre de 8 personnes libérées des mains des rebelles. Pour le moment on est en train de les identifier pour voir comment les remettre dans leurs familles. Entre-temps, le travail se poursuit dans la profondeur pour imposer l'autorité de l'État dans toute la zone », a-t-il fait savoir.

La nouvelle est aussi confirmée par la société civile du groupement Bambuba-kisiki.

«  Nous confirmons la libération de 8 personnes des mains de rebelles  à Mayimoya la journée du mercredi dernier. 5 sont de Mayimoya et 3 de Mabasele à Oïcha. Ils sont entre les mains des services compétents en attendant qu'ils soient remis dans leurs familles. Nous encourageons les efforts de l'armée », a déclaré Patrick Musubao, président de cette structure citoyenne dans la région.

Ce défenseur de droits humains parle cependant des affrontements signalés dans la profondeur de Mayimoya où les éléments des FARDC font face aux rebelles. Il indique que des détonations en armes lourdes et légères se font entendre depuis la matinée.

Il sied de noter que la libération de ces 8 personnes intervient quelques jours seulement après une autre vécue dans le même territoire notamment à Bilimani où 9 autres otages ont été libérés après les offensives des FARDC.

Bantou Kapanza Son depuis Beni