RDC : L’économie demeure globalement stable en dépit de la guerre en Ukraine et de la Covid-19 (BCC)

Droits tiers

Invitée à prendre la parole lors de la 59ème réunion du conseil des ministres du 24 juin 2022, la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo, Malangu Kabedi, a fait l’économie de la situation du marché des changes, des biens et services. 

Elle a signalé que l’économie demeure globalement stable, en dépit des incertitudes qui pèsent sur les perspectives de l’économie mondiale, sur fond des effets négatifs de la guerre en Ukraine et de la pandémie.

« Toutefois, le coût de la vie reste élevé et alimenté par la hausse des prix des produits de première nécessité importés », lit-on dans le compte-rendu du conseil des ministres.

La gouverneure de la BCC a indiqué que la croissance estimée à 6,1 pour 2022 est principalement portée par le dynamisme du secteur minier. La balance des biens a affiché, à fin mai, un excédent qui, rapporté au PIB, représente 7,1% en 2022 contre 1,4% à la période correspondante en 2021.

« En rythme hebdomadaire, le taux d’inflation, à la troisième semaine de mois de juin courant, s’est établi à 0,22%, soit en baisse de 0,02 point par rapport à la semaine précédente, portant le cumul annuel à 5,32% », renchérit la même source.

En outre, le marché des changes est resté stable, avec des faibles variations du taux de change justifiées par une appréciation de 0,01% sur le marché officiel et de 0,03% au parallèle.

La Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a rassuré le Conseil des ministres de la poursuite de la coordination des actions au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire ainsi que du maintien du pacte de stabilité.

A propos de la situation de Afriland First, elle a informé le Conseil de la mise sous tutelle de cette banque commerciale, tout en prenant en compte des expériences du passé, afin de garantir le succès du plan de redressement.

Jephté Kitsita