Prise en charge des maladies tropicales négligées : Le ministre de la Santé encourage DNDi à poursuivre ses études thérapeutiques 

Droits tiers

Une délégation de DNDi (Initiative médicament pour lutter contre les maladies tropicales négligées) conduite par son directeur exécutif Bernard Pécoul, en séjour à Kinshasa, a été reçue en audience le mardi 28 juin 2022 par le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani. 

Les deux parties ont fait un tour d'horizon des avancées enregistrées pour l'amélioration de la prise en charge des maladies négligées en RDC (la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), le VIH pédiatrique, etc.) 

À l'issue des échanges, le directeur exécutif de DNDi a affirmé que le ministre de la santé a réitéré le soutien du gouvernement à l'endroit de son organisation et l'a encouragé à poursuivre ses recherches thérapeutiques. 

"Nous avons aussi abordé des sujets transversaux sur la collaboration et les efforts de consolidation des programmes et de renforcement des capacités des prestataires de santé dans les zones de santé les plus reculées où nous avons aussi contribué avec les partenaires pour ouvrir des centres de santé qui délivrent le traitement notamment sur la maladie du sommeil. Je crois que nous bénéficions déjà d'un soutien appuyé de la part du ministère de la santé. Monsieur le ministre a apprécié cette collaboration. C'est extrêmement important puisque nous sommes une organisation sans but lucratif. Nous développons des médicaments avec des partenaires non pas pour faire des bénéfices. Ce qui est important pour nous, c'est que les fruits de nos recherches soient intégrés dans les programmes et bénéficient aux populations de la  RDC. Aujourd'hui, le ministre a renouvelé son soutien. C'est extrêmement encourageant pour la poursuite de nos recherches", a déclaré B. Pécoul. 

Il sied de noter que DNDi (Drugs for Neglected Diseases initiative) est une organisation à but non lucratif de recherche médicale fondée en 2003 par Médecins Sans Frontières pour répondre aux besoins des patients atteints de maladies négligées. 

Depuis sa création, DNDi a mis au point des traitements contre la malaria, la maladie du sommeil, la maladie de Chagas, la leishmaniose et le VIH pédiatrique. Elle a récemment participé au lancement d’une coalition visant à accélérer la recherche sur la COVID-19 dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Merveil Molo