Butembo : 888.000 enfants de 0 à 5 ans attendus pour la 2e phase de vaccination contre la poliomyélite (PEV) 

Photo tiers

La deuxième phase de vaccination contre la poliomyélite a été lancée en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), ce jeudi 28 juillet 2022. 888.000 enfants de 0 à 5 ans sont attendus à cette campagne. 

C’est dans un point de presse animé par le maire de Butembo que le Programme élargie de vaccination (PEV), a dévoilé ces statistiques. L’autorité urbaine a appelé les parents à s’activer pour la vaccination de leurs enfants. D’après le Commissaire supérieur principal, Mowa Baeki-Telly Roger, ladite campagne ira jusqu’au 30 juillet prochain. 

De son côté, le docteur Bernardin Siviholya, chef d’antenne de PEV, rapporte que la visée est d’atteindre 888.000 enfants de 0 à 5 ans. Il rappelle par ailleurs que la stratégie pour cette vaccination est celle de « porte-à-porte. » 

« Nous venons de commencer ce jeudi, et ça va faire trois jours. Nous allons clôturer le 30 juillet avant de commencer l’évaluation des activités ensemble avec les 17 zones de santé. Il s’agit d’une vaccination que nous allons réaliser de porte-à-porte au niveau des ménages, et cette vaccination a été précédée par une phase de pré-marquage, qui consistait à l’enregistrement des enfants dans les familles. Chaque enfant va recevoir deux gouttes de vaccin », a-t-il indiqué au micro de 7SUR7.CD.  

Lire aussi : https://7sur7.cd/2022/05/26/nord-kivu-la-premiere-phase-de-vaccination-contre-la-poliomyelite-lancee-butembo

Il convient de rappeler que le lancement de la première phase de vaccination contre la polio a eu lieu en ville de Butembo, en date du 26 mai 2022. Le Programme élargi de vaccination précisait que celle-ci cible les 17 zones de santé du Grand-Kivu (soit de Kanyabayonga jusqu’à Eringeti : ndlr).

Depuis fin août 2021, la situation épidémiologique de la polio s'est détériorée avec la confirmation de quatre nouvelles émergences dans la province du Maniema, et qui se sont propagées au-delà de cette province pour toucher les autres, à savoir le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et leTanganyika.

Joël Kaseso, à Butembo