Sud-Kivu : 2 officiers de Police kidnappés par des miliciens à Fizi

Photo 7SUR7.CD

Deux officiers de la Police nationale Congolaise (PNC) ont été enlevés par des miliciens Twigwaneho dans la localité de Kabingo en territoire de Fizi au Sud-Kivu, le samedi 30 juillet dernier.

Le lieutenant Jérémie Meya, porte-parole de la 12ème brigade de réaction rapide des FARDC basée à Minembwe qui le confirme à 7SUR7.CD indique que ces officiers ont été kidnappés et séquestrés pour avoir évacué leurs enfants de Minembwe.

« Il y a deux officiers qui sont pris en otage et séquestrés par ces miliciens pour la simple raison qu'ils ont évacué leurs enfants de Minembwe pour qu'ils ne fassent pas partie de la formation du groupe armé Twigwaneho dans une forêt à Minembwe. Il s'agit d'un commissaire principal de la Police communément appelé capitaine et un officier de la Police judiciaire. C'est maintenant plus de 96 heures qu'ils sont en otage », a-t-il expliqué dans un entretien avec 7SUR7.CD ce mercredi 03 août. 

Le lieutenant Jérémie Meya souligne que l'armée a donné un ultimatum à ce groupe armé pour libérer ces officiers.

« L'armée a lancé un ultimatum à ce groupe armé pour libérer ces policiers. Et ce, sans condition. Sinon, l'armée va agir en tant que telle », a-t-il martelé.

Il déplore ainsi les actes d'incivisme à répétition perpétrés par ce groupe rebelle.

Il sied de signaler que c'est depuis maintenant plusieurs décennies que les territoires de Fizi, Uvira et Mwenga au Sud du Sud-Kivu font face à l'activisme des groupes armés.

Déogratias Cubaka, à Bukavu