Ituri : Une vingtaine de civils tués par des rebelles à Djugu

Photo 7SUR7.CD

Au total, 22 civils ont été tués par des rebelles de la milice Zaïre au village Damas, en groupement Musama, dans le territoire de Djugu, province de l'Ituri durant la nuit du vendredi à ce samedi 06 août.

Dans une communication faite ce samedi dans la journée, les Forces Armées de la République démocratique du Congo qui livrent ce bilan, condamnent « fermement » cette attaque qui intervient alors que plusieurs groupes rebelles locaux ont décidé d'adhérer au processus de paix initié par le gouvernement central »

« Toutes les dispositions sont prises par les forces régulières pour endiguer la menace de la menace zaïre dans cette région de Damas. Et en ce moment, nos éléments sont à la poursuite de ces hors la loi pour les traquer et les mettre hors d'état de nuire », a déclaré le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée en Ituri.

Le territoire de Djugu est parmi les plus meurtris dans l'Est de la République démocratique du Congo. Cette année, plusieurs autres attaques ont été documentées notamment contre les déplacés de guerre et cela en dépit de l'état de siège en vigueur depuis plus d'un an.

L'administration militaire avait remplacé l'administration civiles en mai 2021 dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri pour mettre fin à l'insécurité. Aujourd'hui, la mesure ne fait plus l'unanimité et des voix s'élèvent pour exiger sa levée.

Glody Murhabazi