Kabuya : « Le bilan du président Tshisekedi est largement positif. Si vous prenez ses réalisations dans un laps de temps, vous allez regretter les 18 ans du régime passé »

Droits tiers

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) n'est pas allé par le dos de la cuillère pour jeter des fleurs au bilan du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

S'exprimant devant les militants du parti présidentiel à Lufu dans la province du Kongo-Central le 6 août 2022, Augustin Kabuya a affirmé que ce que Félix Tshisekedi a fait depuis son avènement à la magistrature suprême, n'a jamais été fait sous les 18 ans du régime Kabila. 

« Comme ils veulent que nous parlions du bilan, ils doivent savoir qu'on ne présente pas un bilan à mi-parcours, mais on fait le bilan lorsqu'on a fini le travail. Comme ils ont choisi cette voie, je peux vous assurer, la main sur le cœur, que pour le moment, le bilan de son excellence Félix Tshisekedi est largement positif. Je sais de quoi je parle. Ça n'a rien à voir avec les sentiments. Je parle devant des intellectuels. Considérer les réalisations effectuées par le Président de la République dans un laps de temps, secteur par secteur, vous allez regretter les 18 ans du régime passé. Que les gens se tranquilisent! Ce n'est pas pour rien que nous avons opté pour le choix de rester au sein du parti. C'est pour, notamment, démontrer à l'opinion publique ce que le chef de l'État aura fait durant son quinquennat. On va même commencer à marcher avec des tableaux comparatifs entre les réalisations de notre régime et ceux des régimes passés », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, il a évoqué l'augmentation des frais qui étaient payés aux veuves des militaires. 

« Là où vous avez appris qu'on payait 30.000 FC à la veuve militaire, présentement avec Tshisekedi c'est 250.000 FC le mois », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, Augustin Kabuya a exhorté les combattants de Lufu à vivre en harmonie avec les autorités publiques de la place œuvrant au sein de la DGM, ANR, Police, FARDC. 

À la fin de son intervention, Augustin Kabuya a procédé à la coupure du ruban symbolique en guise d'inauguration de la permanence de l'UDPS Lufu-frontière. Il a, par la même occasion, effectué le tour des bureaux, avant de visiter plus tard le poste frontalier de Lufu. 

Jephté Kitsita