Sud-Kivu : Plus de 37.000 personnes affectées par des troubles mentaux en 6 mois

Photo tiers

Plus de 37.000 personnes affectées par les troubles mentaux ont été enregistrées au Sud-Kivu de janvier à juin 2022.

Dans une adresse à la presse en marge de la journée mondiale de la santé mentale le 10 octobre dernier, Gaston Lubambo, chef de division provinciale de la santé au Sud-Kivu, a indiqué que le stress, les inégalités sociales, les guerres et les catastrophes sont parmi les causes identifiées des troubles mentaux en province.

« L'environnement social dans notre province est à la base des problèmes mentaux. Cet environnement est caractérisé par la pauvreté, le stress cumulatif, des inégalités sociales, des conflits, la discrimination, des guerres et des catastrophes », a-t-il déclaré.

Gaston Lubambo, précise que les gens doivent briser la peur et la stigmatisation pour une prise en charge des problèmes de santé mentale.

Pour se prévenir des problèmes mentaux, le chef de division provinciale de santé conseille le divertissement et le repos.

« Pour assurer votre santé mentale, il faut avoir le temps de se reposer, faire un minimum de sport, avoir le soutien social, consacrer quelques minutes à écouter une bonne musique etc », a-t-il martelé.

Le chef de division provinciale de la santé du Sud-Kivu plaide pour l'intégration des soins mentaux dans les composantes des soins de santé primaire pour faciliter une prise en charge rapide. 

Il sied de signaler que la 30ème journée mondiale de santé mentale a été commémorée sous le thème : « Faire de la santé mentale et du bien-être pour tous, une priorité mondiale ».

Déogratias Cubaka, à Bukavu