Massacre à Kishishe : Nouvel Élan reporte d'une semaine son meeting prévu ce samedi au Camp Luka et appelle à une attitude de deuil 

Droits tiers

Le parti politique Nouvel Élan annule son meeting prévu, ce samedi 02 décembre 2022 au Camp Luka, quartier situé dans le district de Lukunga à Kinshasa, pour appeler ses militants et militantes à une attitude de deuil après le massacre de plusieurs jeunes, enfants et vieux  perpétré à Kishishe par les rebelles du M23 et ses supplétifs des forces  rwandaises. 

Ce meeting devrait tourner notamment autour des 10 recommandations faites dernièrement par l'initiateur de ce parti pour mettre fin à la guerre dans l'Est ainsi que son projet phare de la Titrisation des terres pour protéger les espaces miniers, terrestres, forestiers et lacustres des populations locales congolaises.

« Tout en remerciant les militantes et militants ainsi que les sympathisants de Nouvel élan pour leur mobilisation et leur soif manifestées pour les thématiques du meeting, nous invitons toutes les fédérations de Nouvel elan à travers la République démocratique du Congo à avoir une attitude de deuil signe de compassion de nos camarades et compatriotes victimes de massacres de Kishishe dans le  Nord-Kivu. Au nom de l l'initiateur du parti, les cadres, les militantes et militants, présentons nos sincères condoléances aux familles de victimes », a dit à la presse le secrétaire général Blanchard Mongomba. 

Pour rappel, Kishishe est une localité congolaise située dans le groupement de Bambi, chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu.

Selon le dernier bilan officiel publié par les forces armées de la RDC, au moins 50 civils ont été tués par le tandem M23-RDF. La même source a indiqué que plusieurs autres civils ont été portés disparus ou kidnappés par la horde de terroristes du M23 sous la bénédiction de l’armée rwandaise. 

Face à ce drame, Félix Tshisekedi a décidé de décréter 3 jours de deuil national à partir de ce samedi.

Moïse DianyishayiE