Forum économique de Davos : Félix Tshisekedi à la quête des partenariats gagnant-gagnant 

Droits tiers

Le président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris part à la session d'ouverture du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le mardi 17 janvier dernier. 

C'est ce qui ressort d'une dépêche de la cellule de communication de la Présidence parvenue ce mercredi à la rédaction de 7SUR7.CD. 

D'après cette source, la participation du chef de l'État à ces assises, au-delà de porter haut la voix de la RDC et celle de l'Afrique, a pour but de montrer que le pays est désormais une voix entendue dans les lieux de pouvoir du monde, et ainsi faire passer le message de vérité sur la crise sécuritaire dans l'Est du pays, où « une guerre injuste est imposée » aux congolais par le Rwanda.

Accompagné de 3 membres du Gouvernement, notamment : les ministres de l'environnement, des mines et des finances, Félix Tshisekedi veut également présenter aux investisseurs présents à ce forum les différents atouts de la RDC. 

En outre, le président Félix Tshisekedi, à la quête des partenaires économiques pour permettre au pays de profiter de ses richesses, veut montrer la disponibilité de la RDC à faire des affaires, mais seulement, comme précise la dépêche,  fondées sur les partenariats mutuellement profitables ou gagnant-gagnant. 

Placé sous le thème “coopérer dans un monde fragmenté”, ce forum se veut un diagnostic cinglant de notre monde contemporain déchiré par de nombreuses crises et en quête d'un idéal commun.

Notons qu'en marge de ces assises de Davos, le président Félix Tshisekedi a eu des entretiens avec l'équipe dirigeante du géant minier et du négoce, Glencore, ainsi qu'avec l'ancien premier ministre britannique, Tony Blair. 

Jephté Kitsita