RDC: à Lubumbashi, Sama Lukonde se dit déterminé à accompagner la CENI pour la tenue des élections en décembre 2023 

Photo 7SUR7.CD

Jean-Michel Sama Lukonde, premier ministre de la République démocratique du Congo est arrivé à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, ce mardi 24 janvier 2023. Dans un meeting tenu à la place de la poste au centre-ville de Lubumbashi au côté du gouverneur Jacques Kyabula Katwe, le chef du gouvernement congolais a rassuré sa détermination de la tenue des élections la fin de cette année.

Jean-Michel Sama Lukonde a précisé que son gouvernement va accompagner la Commission Électorale Nationale Indépendante pour que les échéances électorales se tiennent dans le délai.

"Dans les missions que nous avons, nous allons accompagner la CENI pour les élections le 20 décembre 2023. Nous allons mettre tous les moyens possibles au niveau de notre gouvernement pour avoir ces élections de qualité", a-t-il déclaré au micro tendu par 7SUR7.CD.

Dans la foulée, le chef du gouvernement congolais a demandé aux lushois d'aller se faire enrôler massivement.

"Mon message est que demain, le processus d'enrôlement commence. Ces enrôlements demandent que nous tous, partons nous faire enrôler. D'ailleurs moi même je vais montrer l'exemple à Imara. Et nous voulons que tous les enfants du Haut-Katanga, de l'Union sacrée, partent se faire enrôler pour que le jour des élections, nous puissions avoir l'occasion de nous revoir pour montrer notre force", a-t-il souhaité.

En ce qui concerne son bilan à la tête du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde a souligné que l'heure de la propagande n'est pas encore venue.

"Le temps des élections n'est pas encore arrivé, le temps de la propagande et du bilan n'est pas encore arrivé. Lorsque ce moment viendra, nous allons vous parler de notre bilan mais pour aujourd'hui, nous devons rester dans la vision du président de la République Félix Tshisekedi", a-t-il conclu.

Ce meeting a eu lieu en présence de certains ministres dont Patrick Muyaya, Guy Loando, Eberande et Kibassa Maliba. C'est le mercredi 25 janvier prochain que le chef du gouvernement va lancer le processus d'enrôlement à Lubumbashi (Haut-Katanga), deuxième aire opérationnelle de la RDC.

Patient Lukusa, à Lubumbashi