Beni/Législatives : Les candidats à l'assaut des électeurs à quelques jours de la fin de la campagne

Publié lun 25/03/2019 - 15:02
La ville de Beni connait un engouement des candidats aux législatives nationales et provinciales, à quelques jours de la fin de la campagne électorale. Depuis samedi dernier, des avenues, quartiers, points chauds de la ville sont mouvementés au rythme des messages de candidats qui intensifient des sensibilisations auprès des électeurs afin d'être élus. De LAMUKA en passant par CACH jusqu'au FCC, chacun veut exhiber son projet de projet de société. Des meetings s'organisent matin, midi et soir. Toutefois, les agglomérations secouées par l'insécurité suite à la présence des groupes armés, semblent être ignorées par les candidats qui ont du mal à aller sensibiliser dans ces endroits vidés de ses populations. La ville de Beni aligne une cinquantaine de candidats députés nationaux pour deux sièges et une cinquantaine à la députation provinciale pour deux sièges également. Entre temps, certains habitants manifesteraient déjà le refus de ne pas aller aux urnes le dimanche prochain car déçu après les élections du 30 décembre dernier où la ville a été écartée des élections suite à l'insécurité et la présence du virus Ebola. "Comment expliquer qu'on peut aller voter un député pendant que l'on avait pas voté le président?", s'est demandé un habitant de Kasabinyole en commune Ruwenzori interrogé par 7SUR7.CD. Même chose pour certains candidats qui se disent démoralisés après l'annulation des élections l'année passée dans leurs entités où les électeurs ne sont plus motivés. Pour rappel le dimanche 31 mars 2019, les Benitiens seront aux urnes afin d'élire leurs députés nationaux et provinciaux. Bantou Kapanza Son/Correspondant 7SUR7.CD à Beni