Politique

Katanga : Des voix s’élèvent contre la révision constitutionnelle

C’est au nom d’une plateforme dénommée” Concertation nationale pour la Bonne Gouvernance “ que des leaders des organisations de la société civile dont les plus en vue au Katanga ont pris position contre toute tentative de révision de la Constitution. C’était hier mercredi 10 septembre 2014 au cours d’un point de presse qu’ils animé au Centre des Handicapés Physiques dans la commune de la Gombe.

Dans une lettre ouverte : Une soixantaine d’experts dénoncent le rôle des « minerais de sang « dans les conflits récurrents en RDCongo

Tout le monde se souvient de l’émotion au sein de la communauté internationale face à ce qu’on a appelé les “ minerais de sang “, c’est-à-dire l’idée selon laquelle le coltan, la cassitérite, le tungstène et l’or qui sont exploités en République démocratique du Congo seraient à l’origine de la violence dans ce pays, notamment en permettant aux groupes armés de se financer.

A cause d’un partenariat douteux : Kinshasa sous la menace des représailles des provinces !

C’est pratiquement devenu une routine. Les Gouverneurs de province se rencontrent annuellement autour des représentants de l’exécutif national pour se plaindre de la rupture du contrat républicain. Mais, voici bientôt 7 ans depuis que cette tradition a été instaurée et rien ne changé dans les rapports entre le Gouvernement central et les provinces.

A propos des FDLR

Le Phare informe que la question du désarmement des FDLR dans les Kivu et leur relocalisation en Province Orientale ont dominé la conférence hebdomadaire des Nations Unies d’hier mercredi 10 septembre 2014 au quartier général de la MONUSCO à Kinshasa. Selon le général Abdallah Wafy, représentant spécial adjoint de la MONUSCO, ce processus connaît des blocages uniquement à cause des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) qui refusent de concrétiser une promesse qu’ils avaient eux-mêmes faite.

Matata Ponyo : «L’économie congolaise est en forte progression»

Alors qu'on annonce à nouveau pour dans quelques jours la nomination d'un gouvernement de cohésion nationale en République démocratique du Congo, l'invité Afrique est ce matin le Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Le chef du gouvernement congolais est en visite en Allemagne pour un Forum économique. Plus de deux ans après sa nomination, comment voit-il son bilan ? Pense-t-il être reconduit par le président Joseph Kabila ?

S’adressant à Aubin Minaku au Palais du peuple : Les gouverneurs de province exposent leurs difficultés

Les chefs.des exécutifs provinciaux réclament la mise sur pieds d’un mécanisme d’évaluation, chargé de vérifier si les textes légaux en vigueur contribuent effectivement au progrès et au développement du pays.
 
Les gouverneurs de provinces trouvent à redire sur les textes légaux en vigueur en République Démocratique du Congo ainsi que ceux encore en chantier.

La province orientale : Irumu, les enlèvements de civils inquiètent les acteurs humanitaires

Les populations du sud du territoire d’Irumu (district de l’Ituri) demeurent en proie aux exactions des éléments du groupe armé de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI). Entre le mois d’août et le 3 septembre, 20 personnes ont été enlevées, quatre portées disparues, 15 femmes et mineures violées et huit civils tués, ainsi que plus d’une trentaine de cases incendiées.

Inefficacité des mesures contre les minerais du sang : des voies réclament l’implication des Congolais

Les mesures du Congrès américain, prises le 1er janvier 2012, pour empêcher la commercialisation des minerais du sang, sont jugées plus de 2 ans après inefficaces. Des voies s’élèvent ainsi pour réclamer l’implication des Congolais à travers les différentes institutions du pays.