Élections : “J’aurais été content qu’on se débarrasse un peu de cette charge. Ce n’est pas facile de garder la pression sur vous depuis toujours”, (C. Nangaa)

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, organe habilité à organiser les élections en République Démocratique du Congo, a signifié lundi dernier qu’il aurait voulu que les élections se tiennent le 23 décembre 2018.

Selon Corneille Nangaa qui répondait aux questions de TV5 Monde, il n’est pas toujours évident de garder la pression qui pèse sur soi pendant un long moment.

“Je précise encore que cette prolongation est purement technique et justifiée. Ça aurait été une rallonge politique, on gagne quoi en 7 jours pour ceux qui nous incriminent? Qu’est-ce qu’on gagne en 7 jours. Mais Moi-même j’aurais été content qu’on se débarrasse de cette charge. Ce n’est pas facile de garder la pression sur vous depuis toujours. Le plutôt qu’on peut avoir ces élections, mieux c’est pour la CENI”, a déclaré C. Nangaa.

Le patron de la Centrale Électorale a, dans la foulée, rappelé que la cible des congolais ne doit pas être son institution.

“Les congolais ne doivent pas se tromper de cible. La CENI n’est pas la cible, la CENI est une institution d’appui à la démocratie qui ne fait que son travail pour amener le peuple aux élections”, a-t-il martelé.

Rappelons par ailleurs que la CENI par l’entremise de son président Corneille Nangaa, a confirmé la tenue des élections présidentielle, législatives nationale et provinciale le 30 décembre prochain.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 2
    Partages