En séjour en Allemagne : Matata Ponyo reçu hier à la Chancellerie et au Bundestag

Publié jeu 11/09/2014 - 13:23

En attendant sa participation au forum Allemagne-Afrique, qui débuté ce jeudi 11 septembre, en tant qu’intervenant principal, Augustin Matata Ponyo a eu l’occasion hier mercredi de s’entretenir avec des personnalités allemandes sur les résultats positifs enregistrés ces derniers temps en RD Congo.
Il a ainsi échangé avec M. Christoph Heusgen, conseiller diplomatique de la Chancelière Merkel.
Avec lui, il s’est entretenu sur des questions bilatérales entre Kinshasa et Berlin, dont les domaines d’intervention restent à définir. Les deux pays travaillent déjà pour qu’un partenariat se structure et se mette en place.

“ Nous avons été invité par le gouvernement allemand qui a pensé utile, compte tenu des progrès économiques que réalise aujourd’hui la RDC, que le Premier ministre de la République Démocratique du Congo pouvait apporter sa contribution dans la réalisation des objectifs de ce forum “, a reconnu Matata Ponyo.
Après la Chancellerie, le Premier ministre a marché jusqu’au Bundestag, le Parlement allemand, où il a eu une séance de travail avec les membres du groupe d’amitié interparlementaires pour les re4ations avec les Etats de la SADC.
Les parlementaires allemands font partie du groupe qui a un partenariat avec la SADC, une organisation sous-régionale dans laquelle la RDC fait partie, ils voulaient donc discuter avec nous l’ensemble des questions qui touchent à tous les aspects de l’économie, du sociale, de la sécuritaire, de la paix.
Globalement, ils ont été satisfaits des réponses que nous avons apportées, vous savez que la RDC fait partie du groupe des pays qui réalisent des performances éco très importantes, nous avons un taux de croissance de 8%, de 9%, un taux d’inflation de 1%, nous avons des progrès économiques dans les domaines de la santé, de l’éducation, des infrastructures,... Domaines dans lesquels la RDC constitue économiquement et socialement aujourd’hui une référence dans le continent ‘, a fait savoir en substance le Premier ministre, qui a trouvé important d’informer les partenaires de ces réalisations.
KERK