Katumbi à Kindu : "On dit que là où on passe il faut laisser des traces, Matata Ponyo a laissé des traces"

7sur7

Moïse Katumbi Chapwe, président de la plateforme Ensemble pour le Changement, a, lors de son meeting populaire tenu le samedi 2 novembre dernier à Kindu dans la province du Maniema, fait des éloges à l'endroit de Matata Ponyo.

Pour Moïse Katumbi Chapwe, le professeur Augustin Matata Ponyo, membre du Front Commun pour le Congo, a laissé des traces lorsqu'il fut premier ministre sous Joseph Kabila.

"Si j'étais une mauvaise personne, est-ce que vous alliez venir ici ?...Tous ces gens-là avaient déjà oublié la population du Maniema. Il y a un homme qui a asphalté pour vous la route et a construit pour vous même une université. Nous pouvons applaudir pour lui. On dit que là où on passe, il faut laisser des traces. Matata Ponyo a laissé des traces, applaudissez pour lui. Si c'était à l'époque, comme j'ai cité son nom comme ça, on allait m'arrêter. Mais tout ça c'est fini maintenant", a dit l'ancien gouverneur de l'ex province du Katanga.

Il sied de rappeler que Matata Ponyo a été premier ministre de la République Démocratique du Congo du 18 avril 2012 au 20 décembre 2016.

Au terme du srcutin sénatorial organisé le 15 mars dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante, Augustin Matata Ponyo a été élu sénateur.

Jephté Kitsita