Kyungu sur les accusations portées contre Tshisekedi par Fayulu : "Nous lancer sur de telle théâterie, c'est malsain...Les nôtres sont en train de mourir"

Publié mar 14/01/2020 - 17:05
7sur7

Au cours de sa conférence de presse tenue le lundi 13 janvier dernier à Kinshasa, Martin Fayulu Madidi a accusé le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo d'avoir contribué à hauteur de 15% en une année, dans la concrétisation de la balkanisation de la République Démocratique du Congo.

Interrogé ce mardi 14 janvier à ce sujet, Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza a, tout en précisant que les propos tenus par Fayulu n'engagent que lui-même, rappelé que le président Tshisekedi a promis de ne céder aucun cm² du pays aussi longtemps qu'il sera à la tête du pays.

"Le chef de l'État a dit clairement que pendant qu'il sera à la tête de ce pays, aucun cm² ne sera cédé à un quelconque pays. Ce que dit monsieur Fayulu ça n'engage que lui-même", a dit Antoine Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza à 7SUR7.CD.

Par ailleurs, le président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, (UNAFEC), estime que le plus important à ce jour, demeure la recherche d'une solution aux problèmes des Congolais vivant à l'Est, victimes de l'insécurité causée par des groupes armés.

"Je préfère ne pas entrer dans cette polémique parce que c'est du reste très négative. Pendant ce temps, il y a des têtes qui tombent chez nous à Beni et partout ailleurs au Grand Nord. Nous lancer sur des telles théâteries, je trouve ça malsain parce que nous devons tout simplement nous concentrer sur une solution que nous devons trouver car les nôtres sont en train de mourir. Nous ne pouvons pas nous mettre dans ce jeu politique qui ne mène à rien", a-t-il martelé.

Dans la foulée, Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza réitère son soutien "indéfectible" au président de la République qui, affirme-t-il, tient mordicus à garder intact tout le territoire national.

Jephté Kitsita