Sud-Kivu : Le chef rebelle Maheshe Simba se rend à la MONUSCO avec 20 armes et une centaine de ses hommes 

Publié jeu 21/05/2020 - 22:15
7SUR7.CD

Le général Major autoproclamé Maheshe Simba Wa Nkutu, chef rebelle des forces Maï-Maï Mulangane pour la défense du peuple (FMMDP) s'est rendu à la MONUSCO le mercredi 20 mai 2020 dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu.

En présence des autorités provinciales et coutumières, il s'est rendu avec une centaine de ses hommes et a remis 20 armes et plusieurs munitions.

Selon la société civile locale, ce chef rebelle qui oeuvrait dans des zones d'extraction des minerais à Bunyakiri, Mulambula et dans la plaine de la Ruzizi, a justifié sa reddition par le souci de la paix .

Le général Major autoproclamé Maheshe Simba indique qu'il a décidé de quitter la brousse afin de répondre à l'appel du chef de l'État Félix Tshisekedi.

"Nous avons déposé les armes pour choisir le chemin de la paix et répondre à l'appel du chef de l'État. Nous appelons d'autres groupes rebelles à déposer les armes", a-t-il déclaré.

Lwabanji Lwasingabo, ministre provincial en charge de l'intérieur et sécurité, qui a participé à cette cérémonie de reddition, confirme cette information et indique que les rebelles qui se rendent choisissent le chemin de la paix.

Il indique que le rapport de cette reddition sera envoyé au gouverneur de province avant l'arrivée prochaine de ce chef rebelle à Bukavu.

Il sied de rappeler que plus de 30 éléments Raiya Mutomboki se sont également rendus mercredi 20 mai dernier dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Déogratias Cubaka, à Bukavu