RDC : Le 1er ministre demande au chef de l'État de saisir le Consel Superieur de la Magistrature pour l'ouverture d'une action disciplinaire contre les magistrats qui ont arrêté le ministre de la Justice

Publié dim 28/06/2020 - 08:59
Photo droit tiers

Dans une déclaration samedi 27 juin 2020, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a demandé au chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature pour qu'une action disciplinaire soit ouverte contre les magistrats qui ont arrêté le vice-premier ministre de la Justice Célestin Tunda.

"Le premier ministre demande à Son Excellence Monsieur le Président de la République, chef de l'État, en tant que garant du bon fonctionnement des Institutions, de saisir le Consel Supérieur de la Magistrature pour l'ouverture d'une action disciplinaire à charge des magistrats qui ont procede à l'arrestation arbitraire du vice-premier ministre de la Justice et Garde des Sceaux et ce, en vertu des articles 47 et 49 de la loi organique n°06/020 du 10 octobre 2006 portant statut des magistrats", lit-on dans cette déclaration du premier ministre signée par son porte-parole Albert Lieke.

Pour rappel, Célestin Tunda Ya Kasende a été arrêté samedi dernier puis conduit au Parquet général près la Cour de Cassation où il a été entendu pendant plusieurs heures avant d'être libéré.

Son parti, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) par l'entremise de son secrétaire permanent Emmanuel Ramazani Shadary, a dénoncé cette arrestation et déploré l'installation d'une dictature en République Démocratique du Congo.

Jephté Kitsita