RDC : Thomas Luhaka condamne la récupération politicienne des revendications "légitimes" des membres de certains corps de l'ESU

Publié lun 29/06/2020 - 16:38
7sur7

Le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) a promis de tout mettre en œuvre dans l'aboutissement des revendications "légitimes", des professeurs notamment sur la prise en charge des soins médicaux après plusieurs décès enregistrés dans leurs rangs.

Dans un communiqué de presse parvenu ce lundi  29 juin 2020, le ministre de l'ESU a affirmé qu 'il ne soutient pas des "récupérations politiciennes", sur ces frustrations et certaines revendications sont en train d'être exécutées par les instances gouvernementales.

"D'autres sont en train d'être exécutées actuellement au niveau des services compétents (...). Le ministre rassure de tout mettre en œuvre en vue de voir aboutir les revendications. Il en appelle à la compréhension des uns et des autres. Aussi, ne saurait-il cautionner des récupérations politiciennes de ces frustrations des membres de certains corps de l'ESU", a écrit Thomas Luhaka.

En outre, T. Luhaka a réaffirmé son engagement à poursuivre la politique du  gouvernement dans  l'amélioration des conditions de vie et de travail, des professeurs, chefs des travaux, assistants et membres du personnel, ouvriers ainsi que des étudiants. 

À l'Université de Lumumbashi (UNILU ), les professeurs ont conditionné la reprise des cours par la maitrise de la Covid-19 et la satisfaction de leurs revendications. 

Comme ceux de l'Université de Kinshasa (UNIKIN), ils exigent les manques à gagner, des trop perçus sur les véhicules, la prise en charge des soins médicaux, la révision du barème salarial et la suppression de l'impôt professionnel sur les revenus (IPR).

Ange Makadi Ngoy