Goma : Le maire interdit la marche anti-Malonda prévue ce mercredi

Publié mar 07/07/2020 - 22:13
7sur7

Le maire de la ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu, vient d'annoncer par la voie des ondes, qu'aucune manifestation n'est autorisée dans sa juridiction le mercredi 08 juillet 2020, conformément aux mesures prises par le chef de l'État interdisant les rassemblements de plus de 20 personnes pour éviter la propagation du coronavirus.

Des mouvements citoyens, associations et partis politiques ont saisi l'autorité urbaine sur l'organisation d'une marche pacifique pour contester l'entérinement de Ronsard Malonda comme président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Le maire de Goma, n'écarte pas la possibilité d'une répression en cas de forcing et insisté sur l'interdiction de tout attroupement de plus de 20 personnes.

« L'ordonnance du chef de l'État interdit clairement les manifestations, et la ville de Goma ne fait pas une exception. Nous allons prendre des mesures nécessaires pour faire respecter la décision du chef », a fait savoir Muissa Nkesse Timothée joint par 7SUR7.CD.

Dans une conférence de presse ce mardi 07 juillet, les organisateurs ont confirmé la tenue de la marche malgré l'interdiction de l'hôtel de ville. Ils ont aussi communiqué deux itinéraires dont le Terminus Katindo et le Terminus Mutinga pour chuter au rond-point SIGNERS.

Il convient de préciser que la manifestation est initiée par des mouvements citoyens LUCHA et Filimbi, ainsi que des partis politiques comme le parti présidentiel l'UDPS, l'ECIDé de Martin Fayulu, Ensemble pour la République de Moïse Katumbi et d'autres membres de l'opposition LAMUKA pour exiger l'annulation de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Glody Murhabazi, à Goma