RDC : Le Forum sur la performance dans la gouvernance recommande au président Tshisekedi la restructuration de la Banque Centrale

Publié ven 25/09/2020 - 09:56
7sur7

En présence du premier ministre Sylvestre Ilunga, le Forum sur la performance dans la gouvernance de la nation a rendu ses conclusions, ce jeudi 24 Septembre 2020, à Kinshasa, après 4 jours de travail. 

Au terme de leurs échanges, les participants à ces assises, organisées conjointement par la Coordination pour le Changement des Mentalités (CCM), l’Agence de Prévention de Lutte contre la Corruption (APCL) et l’Association pour l’Accès à la Justice (ACAJ), en collaboration avec les experts de la présidence de la république, ont formulé une palette des recommandations à soumettre au président de la république, Félix Tshisekedi. 
Dans  ce lot, on peut citer  celles - ci : 

- la promotion de l’État visionnaire, stratégique et protecteur des droits de l’homme;

- l’adoption d’une loi déterminant les conditions de l’Amnistie

- le strict respect de la Constitution;

- la promotion des dirigeants répondant aux critères du Patriotisme et respectueux des biens publics;

- la digitalisation de la chaîne des recettes publiques;

-  la diversification des sources des recettes publiques;

- l’installation de Directions des Régies Financières dans toutes les nouvelles Provinces;

- l’adoption de la loi de lutte contre la Corruption,

- l’intégration des enseignements d’éthique et de bonne gouvernance dans les cycles scolaires et académiques;

-  la restructuration de la Banque Centrale du Congo;

- l’amélioration des conditions Socio professionnelles des Agents et Fonctionnaires de l’État;

- la réforme de la DGDA;
 
Dans son discours, le premier ministre Sylvestre Ilunga  Ilunkamba, qui a présidé la clôture de cette cérémonie au nom du Chef de l'État,  a loué l'initiative avant d'ajouter que celle - ci venait de  signer un acte inaugural d'une coopération fructueuse entre la société politique et la société civile. 

"L’organisation de ce forum, en étroite collaboration avec les experts de la Présidence de la République, constitue en effet l’acte inaugural d’une coopération étroite, dynamique et fructueuse que le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, a toujours voulue entre la société civile et la société politique, visant à rompre les chaînes de méfiance, parfois de haine et de suspicion qui ont longtemps rongé les rapports entre ces deux segments essentiels de la société congolaise. Le pacte républicain ainsi scellé, traduit, dans les faits, son engagement de faire du partenariat gouvernants-gouvernés, l’épine dorsale sur laquelle doit se greffer toute quête des solutions durables et bénéfiques en faveur du peuple", a-t-il fait savoir.

En outre, le premier  ministre s'est engagé à  transmettre les conclusions de ces assises au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, "pour des instructions conséquentes en ce qui concerne leurs analyses et appropriation progressives au sein des différentes structures étatiques". 

Il a  par ailleurs exhorté les participants à ce forum d'en faire large  diffusion dans leurs sphères respectives afin d'accroître la chaîne des bénéficiaires et "surtout permettre au pays de ne jamais baisser la garde face à la corruption qui compromet tout développement". 

Initié dans le cadre du changement des mentalités pour  combattre la corruption dans un contexte d'État de droits, ce forum était axé sur 4  thèmes : 

- le règlement des arriérés fiscaux et non fiscaux: amnistie ou transactions, 

- la reconstruction de l’État et profil des dirigeants, la mobilisation des ressources publiques,

 - gestion et redevabilite, les mécanismes de lutte contre la corruption,

 - blanchiment des capitaux et détournement des deniers publics. 

Il convient de noter que les représentants  de toutes les couches socioprofessionnelles de 26 provinces de la RDC ont pris part à ce forum. 

Pour rappel, le Forum sur la performance dans la gouvernance de la nation était ouvert  lundi 21 septembre dernier au Fleuve Congo hôtel à Kinshasa.  Et avait pour  but de conclure un pacte républicain pour augmenter le budget de l''Etat congolais. 

Tridon Ilunga