RDC : Voici pourquoi le président du Bureau d'âge est visé par une pétition

7SUR7

Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi 13 janvier 2021, Joseph Kokonyangi, initiateur de la pétition contre le président du Bureau d'âge de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso N'kodia, a donné les raisons de cette démarche.

À en croire ce député national membre du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila Kabange, deux griefs sont à charge du président du bureau d'âge. Il s'agit de :

- Violation de la constitution et du règlement intérieur de l'Assemblée nationale ;

- La gestion financière "catastrophique" et "calamiteuse" de la chambre basse du Parlement.

Pour ce qui est de la violation de la Constitution, Joseph Kokonyangi a affirmé que Christophe Mboso N'kodia a défié la Cour constitutionnelle, en ajoutant deux matières à traiter au cours de la session extraordinaire.

"Il n'a même pas contacté la conférence des présidents, dont je suis membre", a déclaré Joseph Kokonyangi.

Dans la foulée, Kokonyangi a accusé Christophe Mboso de refuser d'accorder la parole aux élus du peuple durant la plénière, violant ainsi le règlement intérieur de l'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

S'agissant des finances, Joseph Kokonyangi a révélé que le président du Bureau d'âge a déjà reçu plus de 32 milliards FC  (18 millions $).

"Pourquoi cet argent ne peut pas servir le peuple Congolais ?", s'est interrogé le député national Joseph Kokonyangi.

En outre, Kokonyangi a indiqué que le président du Bureau d'âge a trouvé dans la caisse de la chambre basse du Parlement 3 millions de dollars américains, laissés par le Bureau Mabunda. Il a appelé Mboso N'kodia a justifié la destination de ce fonds.

Jephté Kitsita