Francis Tshibalabala à Peter Kazadi : "Je ne peux pas, au nom de notre parti, enfreindre les dispositions du Règlement Intérieur de l'APK"

7SUR7

Le vice-président de l'assemblée provinciale de Kinshasa (APK), Francis Tshibalabala, a, au cours d'une conférence de presse tenue le 7 avril 2021, fait une mise au point notamment sur les propos tenus par son collègue Peter Kazadi au sujet de l'affaire des pétitions de déchéance. 

En effet, lors de la plénière du 5 avril, le député provincial Peter Kazadi avait soutenu la revendication des pétitionnaires relative à la mise en place du bureau d'âge pour examiner toutes les pétitions qui visaient les membres du bureau.

Peter Kazadi avait, lors de sa prise de parole, affirmé que le vice-président de l'APK lui avait confirmé l'existence d'une pétition de déchéance contre lui.

Des affirmations rejetées par Francis Tshibalabala. Le vice-président de l'assemblée provinciale de Kinshasa a indiqué que chacun a ses motivations en politique. 

"Nous sommes en politique, chacun de nous a ses motivations. Vous savez que l'honorable Peter Kazadi était parmi les députés qui avaient séché la plénière. Il est aussi parmi les députés qui disaient qu'on devait se déporter parce que, selon lui, nous avions violé l'article 28 de notre règlement intérieur. Moi je suis UDPS, nous prônons l'État de droit. Nous sommes respectueux des textes", a dit Francis Tshibalabala. 

En outre, le vice-président de l'APK a précisé qu'il ne peut pas violer la loi au nom de l'appartenance à un parti politique. 

"Je ne peux pas, au nom de notre parti politique, parce qu'il y a un membre de mon parti qui me pousse à enfreindre justement les dispositions de notre règlement, les dispositions légales, que je dois absolument marcher comme lui. Donc, il était à côté de la plaque, il ne pouvait que dire que moi je l'aurais appelé pour lui dire qu'il y avait une pétition contre moi. Ce sont des mensonges", a affirmé Francis Tshibalabala. 

Pour rappel, 33 députés ont rejeté la résolution de déchéance contre le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa. À noter que bien avant le vote, Gode Mpoyi avait, lors de la présentation de ses moyens de défense, qualifié cette pétition "d'alimentaire".

Jephté Kitsita