Beni : Un autre manifestant anti-MONUSCO tué à Oïcha

7SUR7.CD

La tension est vive dans une grande partie d'Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu) après la tuerie d'un autre manifestant anti-MONUSCO ce jeudi 15 avril 2021. Il s'agit donc d'un deuxième cas de meurtre dans cette même entité. 

À en croire le bourgmestre d'Oïcha, joint par 7SUR7.CD, la victime serait atteinte d'une balle lors des accrochages entre les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) et les jeunes à Pakanza.

« Aujourd'hui, la commune se réveille dans une tension. Les manifestants anti-MONUSCO ont barricadé quelques artères le matin. Une balle a atteint un manifestant au nom de Lwanzo. Ceci a surchauffé les esprits des autres qui sont en colère. En ce moment, ils font des rondes dans plusieurs quartiers. Des activités sont paralysées. Nos éléments de l'ordre sont en train de voir comment contenir la situation », a fait savoir Nicolas Kikuku, bourgmestre d'Oïcha.

La même source ajoute par ailleurs que les manifestants ont incendié une maison d'un officier de Police.

Un jour plus tôt, l'administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana, venait d'interdire toute manifestation dans la région. Mais, des jeunes l'ont défié et insistaient de marcher jusqu'à la base de la mission onusienne située à Mavivi.

Bantou Kapanza Son, à Beni