Vaccin contre la Covid-19 : "Je ne vois pas le chef de l'État comploter avec qui que ce soit pour faire tuer les Congolais", (Eliezer Ntambwe)

7SUR7

Le député national Eliezer Ntambwe, a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce lundi 19 avril 2021, donné sa position sur la vaccination contre la Covid-19, lancée à Kinshasa par le ministre de la santé.

Pour ceux qui contestent l'usage de ce vaccin, E. Tambwe, pense qu'il faudrait d'abord apporter des solutions palliatives avant de refuser la vaccination.

« En ce qui concerne la vaccination contre la Covid-19, le ministre qui s'est fait vacciner est lui-même médecin. Nous devons avoir le conseil auprès des spécialistes du domaine au lieu d'apporter le jugement de valeur ou faire des réactions émotionnelles. De l'autre côté, on doit pas faire l'exception de dire que chez nous on ne veut pas le vaccin, mais quelle est la solution palliative qu'on propose par rapport à ça. Parce qu'on doit rappeler ici que dans ce pays, le chef de l'État Félix Tshisekedi a fait de sorte en ce que les congolais puissent trouver une solution de la manière dont les congolais attendaient. On a affrété un avion pour nous ramener docteur Munyangi qui prétendait avoir la solution à la pandémie, depuis qu'il est là silence radio », a déclaré Eliezer Tambwe.

L'élu de la Lukunga dit ne pas voir le président de la République Tshisekedi comploter avec des gens pour faire tuer sa population.

« En ce qui concerne le vaccin, moi je ne sais pas dire que c'est bon ou c'est mauvais à ce stade. D'abord, ce n'est pas mon domaine. Je ne vois pas le chef de l'État Félix Tshisekedi comploter avec qui que ce soit pour faire tuer les congolais. Son problème par contre étant que premier citoyen il doit être sûr qu'il n'y a pas de conséquences néfastes », a-t-il prévenu.

Il sied de rappeler que la campagne de vaccination contre la Covid-19 a été lancée ce lundi aux cliniques universitaires de Kinshasa, par le ministre de la santé, le Dr Eteni Longondo qui s'est fait vacciner en premier.

Roberto Tshahe