État de siège : Plusieurs hommes armés se rendent aux FARDC en Ituri

Illustration

Au total, 5 hommes munis de 5 armes à feu se sont rendus à l'armée congolaise (FARDC) à Boga, une localité se trouvant dans la chefferie de Bahema-Boga en territoire d'Irumu, province de l'Ituri, le samedi 12 juin 2021.

Cette reddition fait suite à la pression militaire exercée sur ces ennemis de la paix, souligne le porte-parole de l'armée en Ituri.

"Suite à l'intensification des opérations militaires, la pression militaire exercée sur ces hors-la-loi, les ADF et leurs alliés, les forces armées ont enregistré 5 redditions, donc 5 sujets banyabwisha avec 5 armes du type AK-47 se sont rendus aux FARDC", a lancé le lieutenant Jules Ngongo dans un point de presse.

Ces rendus ont été emmenés à l'état-major du secteur opérationnel de l'armée en ville de Bunia.

À noter que des membres de la tribu banyabwisha sont arrivés en Ituri en provenance du Kivu, depuis plusieurs années et se sont installés dans les deux chefferies précitées, pratiquant l'agriculture et d'autres activités.

Pour rappel, depuis la nuit du dimanche 30 au lundi 31 mai dernier, de nombreuses attaques attribuées aux ADF et leurs alliés ont été enregistrées dans des villages des chefferies de Bahema-Boga et Banyali-Tchabi, causant plus de 70 morts mais aussi le déplacement des milliers de civils et plusieurs dégâts matériels. Dès lors, l'armée a intensifié des opérations sur terrain afin d'anéantir ces rebelles.

Séraphin Banangana depuis Bunia