Sport : La Fédération Congolaise d'Escrime plaide pour la participation de ses athlètes aux compétitions internationales

Photo droits tiers

La Fédération Congolaise d'Escrime a célébré le samedi 11 septembre 2021 à l'entrée 9 du stade des Martyrs, la journée mondiale de l'escrime, commémorée partout dans le monde, chaque année en cette date.

En présence de ses membres et autres représentants, Pitshou Bolenge, président de la Fédération Congolaise d'Escrime a profité de ce cette circonstance pour présenter la nouvelle salle de pratique (entrée 9, stade des Martyrs) et quelques matériels pouvant permettre aux athlètes de s'entraîner.

Il a, ensuite, félicité les entraîneurs, athlètes ainsi que l'ensemble du Staff technique pour le travail abattu depuis des années, tout en saluant également les efforts consentis par le ministre des sports et loisirs, Serge Nkonde (représenté à cette activité), qui a rendu possible cette journée spécialement réservée à l'escrime.

Photo droits tiers

En outre, Pitshou Bolenge a évoqué les difficultés que rencontrent la fédération et qui, selon lui, entravent le décollage de cette discipline en République démocratique du Congo.

Par ailleurs, le numéro un d'escrime en RDC estime que la participation aux compétitions internationales, reste une préoccupation pour les athlètes en vue de jauger leur niveau et se mesurer aux athlètes étrangers.

Notons que l'escrime est un sport de combat qui exige un équipement obligatoire. Il comprend une ténue (costume) de protection du corps, de la main et de la tête. Il se pratique avec l'épée, le fleuret et/ou le sabre.

Gede Luiz Kupa