Affaire RAM : Le FCC initie une autre motion de défiance contre le ministre Kibassa

Photos droits tiers

L’ordre du jour de la plénière de ce jeudi 07 septembre 2021 a été largement contesté par les députés majoritairement de l’opposition, spécialement ceux du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila. 

Après adoption de l'ordre du jour, le FCC Fidèle Likinda a soulevé une motion incidentielle pour rappeler les us et coutumes parlementaires qui voudraient, selon lui, que le bureau explique d’abord aux députés les raisons du report sine die de l’ordre du jour du mercredi avant d’en adopter un autre ce jeudi.

Selon Jean-Marc Kabund, 1er vice-président du bureau et président de la séance, le report à une date ultérieure ne signifie pas que la question est définitivement supprimée.

« En plus, l’ordre du jour (de ce jeudi ndlr) a déjà été adopté. Comment voulez-vous que nous revenions encore en arrière ? », a rétorqué Kabund aux élus du FCC qui ont par la suite vidé la salle pour une déclaration à la presse.

Dans cette déclaration, le député Lucain Kasongo a notamment fait savoir que le FCC initie une autre motion de défiance contre le ministre Kibassa Maliba.

Rappelons par ailleurs que l’ancien ordre du jour reprenait notamment la question de l’audition du ministre de postes, télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) à propos de la taxe RAM.

Moise Dianyishayi