Ituri : Une cinquantaine de civils libérés des mains des ADF par l'armée à Irumu

7sursept

Les Forces Armées de la République démocratique du Congo "FARDC" ont libéré 54 civils qui étaient pris en otage par les terroristes ADF, au village Manzobe dans la chefferie de Walese-vonkutu en territoire d'Irumu, province de l'Ituri.

Cette libération a eu lieu au cours des patrouilles de combats effectuées par les éléments des FARDC, le mercredi 24 novembre 2021 dans ladite région, renseigne le porte-parole des opérations militaires en Ituri.

À en croire le lieutenant Jules Ngongo, parmi les otages libérés, l'on compte 21 enfants, 17 femmes et 16 hommes.

"Les forces armées ont libéré 54 otages des mains des ADF à Manzobe chez les Walese-vonkutu. Nos éléments étaient en patrouille de combats en profondeur dans cette zone et ont réussi à libérer nos compatriotes", a-t-il dit dans une communication à la presse.

Ainsi, il invite la population à faire confiance en son armée qui "travaille jour et nuit" pour assurer sa protection.

Se confiant à la presse militaire, ces ex-otages ont salué l'action menée par l'armée ayant abouti à leur libération. 

Ces civils ont été emportés dans la brousse par les éléments de ce groupe armé étranger lors de l'attaque des véhicules sur la route nationale n°4 vers le village Luna Samboko, il y a quelques semaines.

Vers la fin du mois de juillet dernier, plus de 150 autres civils pris en otage par les ADF dans la région de Tchabi au Sud d'Irumu, ont été également libérés par l'armée régulière.

Séraphin Banangana depuis Bunia