Macky Sall : "Je réponds à l'invitation de mon président, le président de l'U.A. Il est heureux que le président Tshisekedi soit un champion de la lutte contre les violences faites aux femmes"

7SUR7

C'est un ballet diplomatique au Palais de la Nation ce jeudi 25 novembre 2021 à Kinshasa. Après le président du Rwanda Paul Kagame, le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé avec son homologue du Sénégal Macky Sall.

Après le tête-à-tête, les deux chefs d'États ont fait le résumé de leurs échanges devant la presse. Prenant la parole en premier, Macky Sall a salué le fait que le président Tshisekedi soit, d'après lui, un champion dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

"Monsieur le président de la République démocratique du Congo, cher Félix, j'ai été particulièrement honoré de venir répondre à ton invitation pour une cause qui nous est commune. C'est la cause des femmes, la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Nous savons tous qu'en Afrique, ce fléau persiste en ce 21ème siècle. Et il est heureux que notre président de l'Union Africaine, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en soit un champion, et [nous ndlr] ait appelé ici à Kinshasa, pour qu'ensemble nous puissions peser de tout notre poids pour faire cesser ces violences faites aux femmes et surtout travailler à leur autonomisation et à leur promotion", a dit Macky Sall.

En outre, le président du Sénégal a indiqué que les questions de coopération bilatérale entre les deux pays ont aussi été évoquées.

"Mais je suis d'autant plus heureux d'être là à Kinshasa aujourd'hui. Je réponds à l'invitation de mon président, le président de l'Union Africaine. Et j'ai pu échanger avec lui d'abord sur le plan bilatéral. Notre coopération, il faut savoir que nos deux pays, ont chacun un ambassadeur chez l'autre, mais surtout la convergence des vues sur les questions africaines. Que ce soit sur le plan de la sécurité, de l'investissement, de la coopération, des infrastructures africaines. Nous avons une parfaite convergence des vues. Et je suis sûr qu'à sa suite, le chemin sera tracé pour moi pour continuer cette œuvre au service de l'Afrique", conclut Macky Sall.

A noter que 6 chefs d'États au total sont à Kinshasa pour prendre part à cette conférence sur la Masculinité Positive. 

Organisé "sous le leadership patronage" du président Tshisekedi, qui est en même temps président de l'Union Africaine, en collaboration avec la Commission de l'Union Africaine, la Conférence des Hommes sur la Masculinité Positive a pour objectif d'adopter une Déclaration de l'Union Africaine pour mettre fin aux violences faites aux Femmes et aux Filles. 

Elle a aussi une particularité : l'engagement des hommes, notamment celui des chefs d'États et de Gouvernement pour apporter des réponses adaptées à ce fléau. 

Jephté Kitsita