Sud-Kivu : Au moins 60 civils tués dans des affrontements entre groupes armés étrangers à Uvira (Député)

7SUR7.CD

Au moins 60 civils ont été tués dans moins d'un mois dans des affrontements entre des groupes armés étrangers dans le territoire d'Uvira au Sud du Sud-Kivu.

Le député National Claude Misare fait cette alerte dans une question écrite adressée au ministre national de la défense et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le vendredi 21 janvier 2022.

Cet élu d'Uvira indique que c'est depuis le 25 décembre 2021 que l'entrée massive et successive des troupes étrangères est remarquée dans le territoire d'Uvira.

Il renseigne que ces groupes armés ne sont ni inquiétés ni arrêtés.

Le député National Claude Misare exige ainsi à travers sa question écrite, des explications au sujet de cette entrée des troupes étrangères sur le sol congolais via le territoire d'Uvira.

Il révèle que le 16 janvier dernier vers 22 heures, des hommes lourdement armés sont entrés à Uvira en passant par le groupement de Luberizi.

Ce élu du peuple souligne dans cette question écrite qu'outre les 60 civils tués, d'autres ont perdu la vie emportés par les eaux lors de leur fuite et d'autres encore ont été tués dans les affrontements entre les groupes rebelles rivaux dans cette région.  

Le député National Claude Misare cite notamment certains groupes armés burundais signalés à Uvira et regrettent de constater que le gouvernement ne s'est jamais prononcé quant à ce.

Il sied de rappeler que le lundi 17 janvier dernier, un groupe rebelle a tenté d'attaquer la ville d'Uvira et 3 militaires dont 2 officiers ont été tués.

Déogratias Cubaka, à Bukavu