L'an 1 du gouvernement Sama : "La fin de la guerre dans l'Est demeure utopique" (LUCHA)

Photo tiers

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) juge « très négatif », le bilan du gouvernement Sama Lukonde, une année après son investiture par l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

Ce mouvement citoyen évoque notamment la situation sécuritaire et la criminalité qui ne cesse de prendre de l'ascenseur dans l'Est du pays.

Se confiant à 7SUR7.CD le mercredi 27 avril 2022, Josué Cibwabwa, membre de la LUCHA au Kasaï-Oriental, ajoute également que le climat social se détériore et le taux du chômage ne cesse d'accroître.

« Après la coalition FCC-CACH, le constat demeure délétère. La fin de la guerre à l'Est de notre pays qui était comptée parmi les priorités de ce gouvernement demeure utopique. Le social de notre peuple ne fait que dégringoler parce qu'on constate une inflation généralisée dans presque tous les domaines. Ce qui a été perçu autrefois comme espoir, aujourd'hui ça se conclu en un vide. Le bilan de l'an un de ce gouvernement est simplement non concluant », a déclaré Josué Cibwabwa, membre de la LUCHA.

Pour rappel, l'équipe gouvernementale conduite par Jean Michel Sama Lukonde a été investie par l’Assemblée nationale le 26 avril 2021. Le mardi 26 avril dernier, ce gouvernement dit des « warriors » a totalisé une année.

Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi

Étiquettes