Ituri : La MONUSCO se retire de Mambasa après des soulèvements populaires

Photo : Glody Murhabazi

Les éléments de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) ont quitté le territoire Mambasa en province de l'Ituri tôt le matin de ce samedi 14 avril 2022.

Ce retrait est consécutif aux soulèvements populaires contre la mission onusienne observés la journée du vendredi 13 mai.

Selon l'administrateur du territoire de Mambasa contacté par 7SUR7.CD, ce départ de la MONUSCO a également été exécuté après un consensus avec plusieurs couches sociales locales.

« Les éléments de la MONUSCO sont partis aux heures matinales de ce samedi. La population s'est opposée à leur présence dans la région depuis la soirée du jeudi jusqu'au vendredi. L'armée du pays est là et va trouver d'autres moyens pour securiser la population. Nous appelons la population au sens de responsabilité, car la MONUSCO travaille avec l'armée avec la seule mission de ramener la paix sur toute l'étendue du pays. Oui elle vient de quitter Mambasa-centre, que la population collabore avec les FARDC pour faciliter de dénicher les inciviques », a fait savoir Jean-Pierre Matadi, administrateur du territoire de Mambasa.

Il confirme le retour au calme dans le centre de Mambasa ce samedi et la reprise des activités socioéconomiques dans tous les secteurs.

Il sied de noter que, lors des altercations vécues la journée du vendredi, des dégâts humains et matériels ont été enregistrés. La source contactée ci-haut, parle d'un blessé côté manifestants et des dégâts matériels aux installations de l'ONG Mercy Corps.

Mais aussi selon la société civile locale, un défenseur des droits humains au nom de Laurent Kyeya a été brutalisé par les forces de l'ordre.

Bantou Kapanza Son, à Beni