Beni : 4 présumés collaborateurs des ADF arrêtés par l'armée 

Photo 7SUR7.CD

Les Forces Armés de la République démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé l'arrestation de 4 présumés collaborateurs des ADF dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu, le mercredi 08 juin 2022.

L'une de 4 personnes est soupçonnée d'avoir facilité la récente attaque rebelle dans la commune de Bulongo sur la route Beni-Kasindi dans la nuit du 28 au 29 mai dernier faisant 16 morts et plusieurs véhicules incendiés, rapporte le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole de l'armée en secteur opérationnel Sokola 1 Gand-Nord.

« Après l'attaque de Bulongo dans le secteur de Ruwenzori par des terroristes ADF/MTM où des civils ont été tués et des véhicules incendiés, nous avons mené des opérations de fouilles et nous avons arrêté des suspects, ceci pour savoir comment l'ennemi est entré dans cette cité qui est sous contrôle des éléments FARDC. Il y a le nommé Muhindo Makosa alias Makosa qui est collaborateur des ADF qui a aidé l'ennemi à faire son entrée Sans passer par les positions des FARDC. On a aussi récupéré une arme avec munitions qu'il utilisait », explique-t-il

D'après la même source, l'armée a mis la main sur d'autres personnes soupçonnées de collaborer avec les ADF grâce au concours de Muhindo Makosa, collaborateur de cette rébellion.

« Grâce aux données fournies par le collaborateur des ADF Muhindo Makosa, trois autres personnes ont été interpellées et sont entre les mains des services compétents pour être auditionnées. Vous comprenez donc que c'est tout un réseau qui est à Bulongo et collabore avec l'ennemi qui endeuille la population », ajoute Antony Mualushayi.

Pour rappel, des rebelles ADF avaient signé une attaque dans la commune de Bulongo en secteur de Ruwenzori le mois dernier causant des dégâts humains et matériels.

Bantou Kapanza Son depuis Beni