Soutien du Rwanda au M23 : La RDC demande à la Russie de soutenir sa position, le pays de Poutine promet de lever une option 

Droits tiers

Le vice-premier ministre des Affaires Étrangères Christophe Lutundula, a réuni le lundi 13 juin 2022 dans l’après-midi, les diplomates des pays membres permanents du conseil de sécurité des Nations-Unies accrédités en RDC.

La situation sécuritaire qui prévaut dans l'Est de la République démocratique du Congo avec la résurgence du mouvement terroriste "M23" soutenu par le Rwanda, était au menu des échanges.

S'adressant particulièrement à l'ambassadeur de la Russie accrédité à Kinshasa, Christophe Lutundula a demandé au pays de Vladimir Poutine de soutenir la position du Congo-Kinshasa contre le Rwanda au conseil de sécurité de l'ONU. 

« Il nous a informé de la prise de la cité de Bunagana. Il a demandé de condamner les attitudes du Rwanda au niveau du Conseil de sécurité ou dans le cadre des relations bilatérales entre nos deux pays. Nous allons transmettre ce message à notre hiérarchie pour la prise de décision », a déclaré à la presse Victor Tokmakov, chargé d’affaires de la Russie.

Dans la foulée, le diplomate russe a rassuré que son pays continue de soutenir la République démocratique du Congo. 

« J’ai déjà rassuré le ministre que la Russie soutenait et continue à soutenir la RDC et son président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans les efforts de trouver la solution qui pourrait maîtriser la situation dans l’Est de la RDC et dans la région en général », conclut-il. 

Pour rappel, les relations entre la République démocratique du Congo et la République du Rwanda sont au point mort depuis plusieurs jours maintenant. À la base, Kinshasa accuse Kigali de soutenir le M23 pour déstabiliser la partie Est de la RDC.

Jephté Kitsita