Santé

Centre médical ‘‘Ma Santé’’ : L’Ong ‘’Lisungi Allemagne/RDC’’ de Tity Luzeyi et J.C Nzunzi Luyeye au secours des démunis

Tity Luzeyi Kuelusukina, la quarantaine révolue, est une Congolaise qui gagne bien sa vie en Allemagne où elle s’est établie depuis plus de deux décennies. Il lui arrive, pourtant, de passer des nuits sans sommeil chaque fois qu’elle pense à la pauvreté dans laquelle croupit la majorité de ses congénères restés en RDC, incapables d’accéder aux soins de santé de qualité. Par élan de solidarité, Tity Luzeyi, avec le soutien inconditionnel de son mari, J.C Nzuzi Luyeye, a lancé l’Ong Lisungi-Allemagne/RDC.

Kinshasa : l’ASF lance un projet pour l’organisation du planning familial en RDC

L’Association santé familiale (ASF) a présenté vendredi 21 novembre à Kinshasa le projet «Support International pour l’organisation du planning familial» (Sifpo) en RDC, en collaboration avec le secrétariat général au ministère de la Santé publique et l’appui financier de l’agence américaine de développement USAID. Selon, Albert Chikuru, directeur de la santé reproductive à l’ASF et coordonnateur de ce projet, il s’agit d’un projet de marketing social visant à contribuer d’une manière efficace à la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant.

Ebola : « un virus qui fait peur pourtant il vit dans nos forêts. Que faire ? »

Après sept épisodes de manifestation du virus Ebola en RDC où cette fièvre hémorragique a été découverte pour la première fois en 1976, et d’autant plus qu’il dispose de 70% des forêts du bassin du Congo, lieu de prédilection de ce virus, ce pays de l’Afrique centrale devait en principe être la plaque tournante de toutes les recherches et stratégies pour une riposte efficace. C’est la pensée que préconise l’ONG Environnement Sain Sans Frontière (ESSF) à travers son président exécutif, Alain Botoko.

MSF fait le bilan de son intervention contre Ebola à l’Equateur

Médecins Sans Frontières (MSF) a mis fin à son intervention d’urgence dans le cadre de l’épidémie d’Ébola en RDC. La flambée d’Ebola qui s’est déclarée au mois d’août dernier dans la province de l’Équateur, au nord de la République Démocratique du Congo (RDC), est à présent terminée, après l’enregistrement le 4 octobre du dernier cas confirmé dans la cité de Boende. Cette épidémie a été enregistrée dans la province d’Equateur, où le virus a été identifié pour la première fois en 1976 dans les environs d’un affluent du Congo, l’Ebola.

FIN DE L’EPIDEMIE A VIRUS EBOLA A DJERA: Le coordonateur de l’action humanitaire en RDC salue les efforts des autorités congolaises

La communauté humanitaire de la RDC a salué la fin de l’épidémie de la maladie Ebola en RDC. Il salue les efforts des autorités congolaises qui ont vite pris la mesure de la gravité de la maladie. Pour lui, les autorités de la RDC ont apporté une réponse efficace dans la zone très enclavée de Djera où les équipes humanitaires ont surmonté des défis logistiques énormes pour soigner les malades et protéger plus de 50 000 personnes vivant dans la zone sous quarantaine.

RDC : zéro Ebola mais prudence

C’est après s’être lancé un défi de 45 jours et enregistré pour la septième fois cette épidémie à virus Ebola que la République Démocratique du Congo vient de remporter à nouveau la bataille dans un délai de 40 jours. Cette réussite est le fruit d’une mobilisation entre le gouvernement et ses différents partenaires.
Cette information a été livré au public, le 15novembre 2014 par le ministre de la Santé publique, le docteur Félix Kabange Numbi, à l’occasion de la déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo.

En observation à Londres Katumbi, La presse belge, RTBF et LDH, a confirmé son empoisonnement

Grace à son indépendance et au traitement particulier de l’info, C-News est généralement très bien informé. Il était le premier média a livré, dans son édition du mardi 4 octobre 2014, une information sensible selon laquelle le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, était victime d’un empoisonnement qui l’a conduit à s’éloigner momentanément de ses importantes charges publiques, de sa famille et de ses hobbies.

LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE Le ministre de la Santé inaugure le Centre d’excellence Damien de Kinshasa

Le ministre de la Santé publique, le Dr. Félix Kabange Numbi, a inauguré vendredi le Centre d’excellence Damien de Kinshasa (CEDA) spécialisé dans les soins des tuberculeux multi-résistants et situé dans l’enceinte de l’Hôpital de la Rive dans la commune de Ngaliema à Kinshasa.