monusco rdc

Résurgence du M23 à Rutshuru : au moins 46.000 déplacés enregistrés depuis le début des hostilités (ONU)

Des milliers de citoyens vivant dans les localités attaquées par les rebelles du 23 mars (M23) en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) ont fui la contrée pour se mettre à l'abri. Si les uns ont trouvé refuge dans des milieux environnants, d'autres ont immédiatement traversé la frontière ougandaise en attendant la normalisation de la situation.