LE GÉNÉRAL ETUMBA À BENI APRÈS DES NOMINATIONS AU SEIN DES FARDC : LES OPÉRATIONS MILITAIRES CONTRE LES FDLR « IMMÉDIATEMENT »

La visite le 28 janvier 2015 à Beni du chef d’Etat-major général des Forces armées de la République  démocratique du Congo (FARDC), le général Didier Etumba, intervenant quelques jours après la nomination d’officiers généraux au Nord-Kivu,  laisse entrevoir le lancement « immédiatement » des opérations militaires contre les rebelles rwandais des FDLR pour leur « désarment forcé ».

 « Je suis chef d’Etat-major général des Forces armées. Je vais là où il y a des troupes. Et il y a des troupes ici à Beni », a-t-il déclaré à son arrivée dans la ville, sans autre détail.

Pourtant, croient savoir des sources militaires interrogées par Radio Okapi, « la mission du chef d’Etat-major général des FARDC à Beni se fait en prévision du lancement prochain des opérations militaires contre les rebelles rwandais des FDLR ».

En effet, avant d’arriver à Beni, le général Etumba s’est rendu dans la localité de Rwindi, située dans le parc national des Virunga, dans le sud-ouest de Goma), en compagnie du général Dieudonné Amuli, chef d’Etat-major général adjoint chargé des opérations et des renseignements, du général Prosper Nabiolwa, sous-chef d’Etat-major chargé des opérations et du général Delphin Kahimbi, chef des renseignements au sein de l’armée congolaise.

«Vous serez informés en temps opportun », a répondu le chef d’Etat-major des FARDC à la question de savoir si sa présence présageait le lancement des opérations militaires contre les FDLR.

C’est en territoire de Beni que les FARDC et la Monusco opèrent conjointement contre les rebelles ougandais des ADF accusés d’avoir massacré au moins 250 civils entre octobre et novembre 2014.

« Lancer immédiatement des opérations militaires » 

A l’issue de sa réunion du 08 janvier 2015, le Conseil de sécurité des Nations unies a constaté que « la date limite du 2 janvier, fixée par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Communauté de développement de l’Afrique australe, est passée et que non seulement les FDLR ne se sont pas rendues et démobilisées complètement et sans conditions, mais qu’en plus, elles ont continué à recruter dans leurs rangs de nouveaux combattants ».

Par conséquent, il a demandé « aux autorités de la RDC, en particulier au Président Kabila, en sa qualité de commandant en chef des FARDC, d’approuver rapidement et d’appliquer pleinement les dispositions de la directive conjointe établie par la MONUSCO et les FARDC ».

« Le Conseil prend note de la déclaration faite par le Gouvernement de la République démocratique du Congo le 2 janvier, dans laquelle ce dernier indiquait qu’une intervention militaire contre les FDLR était désormais +inévitable+ », a-t-il déclaré.

Il a aussi pris note que « la région, représentée par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Communauté de développement de l’Afrique australe, s’était clairement exprimée en faveur d’une intervention de la RDC et la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) au cas où les FDLR ne procéderaient pas à une démobilisation complète, y compris de leur commandement militaire, l’objectif étant de mettre un terme à la menace posée par ce groupe ».

Par ailleurs, le Conseil a réaffirmé qu’« il est nécessaire de traduire par une action soutenue la volonté des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la MONUSCO – par l’intermédiaire de la brigade d’intervention de la force agissant en coopération avec l’ensemble de la Mission, conformément à l’alinéa b) du paragraphe 4 de la résolution 2147 (2014) ¬ de neutraliser les FDLR en lançant immédiatement des opérations militaires ».

Nomination au sein des commandements des régions militaires

Dans une série d’ordonnances, le président Joseph Kabila Kabange, commandant suprême des FARDC et de la Police nationale congolaise (PNC), a procédé  le 25 janvier 2015 à des nominations au sein des commandements des régions militaires.

Les généraux de brigade Noël Kasikila Isando et Jean-Pierre Molondo Lompondo ont été nommés respectivement au commandement de la 32ème région militaire et de la 33ème région militaire.

Aux termes de l’ordonnance n°15/008, le général de brigade Emmanuel Lombe Bongwangu a été nommé commandant de la 21ème région militaire, le général de brigade Mabondani Shora Michel, commandant adjoint de la 31ème région militaire chargé de l’administration et de logistique et le général de brigade Sikabo Fall, commandant de la 34ème région militaire.

L’ordonnance n°15/009 porte nomination du général de brigade Mandevu Bruno en qualité de commandant du secteur opérationnel du Nord-Kivu (opération Sukola II).

Ci-dessous l’intégralité de ces Ordonnances présidentielles.

ORDONNANCE N° 15/007 DU 25 JANVIER 2015 PORTANT NOMINATION AU SEIN DU COMMANDEMENT DES REGIONS MILITAIRES DES FORCES ARMEES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Le Président de la République ;

Vu la Constitution, telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en ses articles 79 et 81 ;

Vu la Loi Organique n° 11/012 du 11 août 2011 portant organisation et fonctionnement des Forces Armées, spécialement en ses articles 9 et 97 ;
Vu la Loi Organique n° 12/001 du 27 juin 2012 portant organisation, composition, attributions et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Défense, spécialement en son article 3 ;

Vu la Loi n° 13/005 du 15 janvier 2013 portant statut du militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, spécialement en ses articles 2 alinéa 1, 73 et 167 ;

Vu l’Ordonnance n° 12/007 du 11 juin 2012 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités pratiques de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement ;

Vu l’Ordonnance n° 12/008 du 11 juin 2012 fixant les attributions des Ministères, spécialement en son article 1, point B2 ;

Vu l’Ordonnance n° 13/064 du 17 juin 2013 portant organisation et fonctionnement de la Région Militaire, spécialement en ses articles 7 et 8 ;
Revu l’Ordonnance n° 14/045 du 18 septembre 2014 portant nomination au sein du Commandement des Régions Militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ;

Vu l’urgence ;

Sur proposition du Gouvernement ;
Le Conseil Supérieur de la Défense entendu ;
O R D O N N E :
Article 1er :
Sont nommés aux fonctions ci-dessous, au sein du Commandement des Régions Militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, les Officiers Généraux dont les noms, post–noms, prénoms et matricules suivent :
Trente-deuxième Région Militaire
Général de Brigade KASIKILA ISANDA NOEL
Matricule 1-52-70-10775-12
Commandant Adjoint de Région Militaire, chargé de l’Administration et de la Logistique
Trente-troisième Région Militaire
Général de Brigade MOLONDO LOMPONDO Jean Pierre
Matricule 1-53-86-02524-67
Commandant Adjoint de Région Militaire, chargé des Opérations et du Renseignement
Article 2 :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance ;
Article 3 :
Le Premier Ministre et le Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la présente Ordonnance, qui entre en vigueur à la date du 18 septembre 2014.
Fait à Kinshasa, le 25  janvier 2015
Joseph KABILA KABANGE
Augustin MATATA PONYO Mapon
Premier Ministre
Pour copie certifiée conforme à l’original
Le 25 janvier 2015
Le Cabinet du Président de la République
Gustave BEYA SIKU
Directeur de Cabinet
ORDONNANCE N° 15/008  DU 25  JANVIER  2015 PORTANT NOMINATION AU SEIN DU COMMANDEMENT DES REGIONS MILITAIRES DES FORCES ARMEES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Le Président de la République ;
Vu la Constitution, telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en ses articles 79 et 81 ;
Vu la Loi Organique n° 11/012 du 11 août 2011 portant organisation et fonctionnement des Forces Armées, spécialement en ses articles 9 et 97 ;
Vu la Loi Organique n° 12/001 du 27 juin 2012 portant organisation, composition, attributions et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Défense, spécialement en son article 3 ;
Vu la Loi n° 13/005 du 15 janvier 2013 portant statut du militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, spécialement en ses articles 2 alinéa 1, 73 et 167 ;
Vu l’Ordonnance n° 12/007 du 11 juin 2012 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités pratiques de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement ;
Vu l’Ordonnance n° 12/008 du 11 juin 2012 fixant les attributions des Ministères, spécialement en son article 1, point B2 ;
Vu l’Ordonnance n° 13/064 du 17 juin 2013 portant organisation et fonctionnement de la Région Militaire, spécialement en ses articles 7 et 8 ;
Revu l’Ordonnance n° 14/045 du 18 septembre 2014 portant nomination au sein du Commandement des Régions Militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ;
Vu l’urgence ;
Sur proposition du Gouvernement ;
Le Conseil Supérieur de la Défense entendu ;
O R D O N N E :
Article 1er :
Sont nommés aux fonctions ci-dessous, au sein du Commandement des Régions Militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, les Officiers Généraux dont les noms, post–noms, prénoms et matricules suivent :
Vingt et unième Région Militaire
Général de Brigade LOMBE BANGWANGU Emmanuel
Matricule 1-56-77-06069-87
Commandant de Région Militaire
Trente et unième Région Militaire
Général de Brigade MABONDANI SHORA Michel
Matricule 1-60-79-40842-69
Commandant Adjoint de Région Militaire, chargé de l’Administration et de la Logistique
Trente-quatrième Région Militaire
Général de Brigade SIKABWE FALL
Matricule 1-66-91-54556-90
Commandant de Région Militaire
Article 2 :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance ;
Article 3 :
Le Premier Ministre et le Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la présente Ordonnance, qui entre en vigueur à la date de sa signature.
Fait à Kinshasa, le 25 janvier 2015
Joseph KABILA KABANGE
Augustin MATATA PONYO Mapon
Premier Ministre
Pour copie certifiée conforme à l’original
Le 25 janvier 2015
Le Cabinet du Président de la République
Gustave BEYA SIKU
Directeur de Cabinet
ORDONNANCE N° 15/009 DU 25 JANVIER 2015 PORTANT NOMINATION D’UN COMMANDANT DE SECTEUR OPERATIONNEL  AU SEIN DES FORCES ARMEES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Le Président de la République ;
Vu la Constitution, telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en ses articles 79 et 81 ;
Vu la Loi Organique n° 11/012 du 11 août 2011 portant organisation et fonctionnement des Forces Armées, spécialement en ses articles 9 et 97 ;
Vu la Loi Organique n° 12/001 du 27 juin 2012 portant organisation, composition, attribution et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Défense, spécialement en son article 3 ;
Vu la Loi n° 13/005 du 15 janvier 2013 portant statut du militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, spécialement en ses articles 2 alinéa 1, 73 et 167 ;
Vu l’Ordonnance n° 12/007 du 11 juin 2012 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités pratiques de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement ;
Vu l’Ordonnance n° 12/008 du 11 juin 2012 fixant les attributions des Ministères, spécialement en son article 1, point B2 ;
Vu l’Ordonnance n° 14/037 du 16 septembre 2014 portant création et organisation des Secteurs Opérationnels au sein des Zones de Défense, spécialement en son article 4 ;
Revu l’Ordonnance n° 14/057 du 18 septembre 2014 portant nomination des Commandants et des Commandants Seconds des Secteurs Opérationnels  au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ;
Vu l’urgence ;
Sur proposition du Gouvernement ;
Le Conseil Supérieur de la Défense entendu ;
O R D O N N E :
Article 1er :
Est nommé Commandant du Secteur Opérationnel du Nord-Kivu (Opération SUKOLA II NORD-KIVU), le Général de Brigade MANDEVU Bruno, Matricule 1-74-97-06069-87.
Article 2 :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance ;
Article 3 :
Le Premier Ministre et le Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la présente Ordonnance, qui entre en vigueur à la date de sa signature.
Fait à Kinshasa, le 25 janvier 2015
Joseph KABILA KABANGE
Augustin MATATA PONYO Mapon
Premier Ministre
Pour copie certifiée conforme à l’original
Le 25 janvier 2015
Le Cabinet du Président de la République
Gustave BEYA SIKU
Directeur de Cabinet