Le Premier ministre Tshibala sur le président Tshisekedi déclare qu’ils ont ”des rapports institutionnels” mais n’exclut pas un rapprochement

Le chef du gouvernement congolais Bruno Tshibala a, dans une interview accordée à DW Afrique ce mercredi 06 mars 2019, déclaré que ses relations avec le chef de l’État Félix Tshisekedi sont pour le moment institutionnelles.

“Nous avons des rapports institutionnels, je dis bien institutionnel, qui sont bons. Après la mort du président Tshisekedi, il y a deux partis. Il y a l’UDPS tout court que je dirige, il y a l’UDPS/Tshisekedi qui est dirigé par les jeunes frères qui sont venus après et qui sont là mais moi je suis co-initiateur de la création du parti”, a indiqué le premier ministre Tshibala.

S’agissant d’une éventuelle rencontre (rapprochement) avec le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier ministre précise que cela n’est pas à l’ordre du jour pour le moment.

“Si les événements de la vie faisaient en sorte que nous soyons obligés de nous retrouver, cela pourrait se faire mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Pour le moment, il y a deux partis qui fonctionnent”, conclut Bruno Tshibala.

Les relations entre l’actuel chef de l’État et le chef du gouvernement se sont sérieusement dégradées lorsque Bruno Tshibala a, au terme de l’accord du 31 décembre 2016, été nommé premier ministre par l’ancien président Joseph Kabila.

À l’UDPS/Tshisekedi, cela a été perçu comme une forme de trahison envers le parti cher à feu Étienne Tshisekedi Wa Mulumba.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 566
    Partages