RDC : La CENI serait dans l'incapacité d'organiser les élections à Beni et Butembo à cause d'Ebola et un autre territoire, (Collectif candidats président et Fayulu)

Publié mar 25/12/2018 - 16:48
Dans une déclaration ce mardi 25 décembre 2018 à Kinshasa, le Collectif de Candidats président de la République y compris Martin Fayulu qui a pris part, ont dénoncé les élections chaotiques que la Commission Électorale Nationale Indépendante, "CENI", s'apprête à organiser selon eux. À en croire ce collectif dont Théodore Ngoy, Seth Kikuni, Maurice Masheke, Jean Mabaya ou encore Marie-Josée Ifoku sont membres, la Centrale Électorale serait dans l'incapacité d'organiser les élections dans certaines villes du pays. "Considérant les informations communiquées par la CENI lors de la réunion informelle au palais du peuple selon laquelle, elle serait dans l'incapacité d'organiser les élections à Yumbi dans le Maindombe suite aux violences qui ont éclaté récemment, non plus à Beni et à Butembo à cause de l'épidémie d'Ebola", a indiqué le Collectif de Candidats président. Ils ont en outre affirmé que la CENI a acheté des cartes SIM auprès des opérateurs de téléphonie mobile. "Nous demandons aux opérateurs de réseaux téléphoniques implantés en RDC de mettre à la disposition du public tous les numéros de carte SIM vendus à la CENI et les appelons à les désactiver pour se conformer à la loi électorale", renchérit ledit Collectif. Le Collectif de candidats président de la République considère que la Commission Électorale Nationale Indépendante et son président Corneille Nangaa sont déterminés à organiser des élections chaotiques. Ces candidats soulignent en outre que C. Nangaa et la Centrale Électorale porteront toute la responsabilité des conséquences qui découleront de la tenue des telles élections. Jephté Kitsita