RDC : “La réaction spontanée du public présent à Limete reflète le sentiment des congolais. Le changement se veut une rupture radicale”, (S. Dokolo)

Le chef de l’État, Félix Tshisekedi, a présenté, ce samedi 2 mars, son programme d’urgence pour les 100 premiers jours à l’esplanade de l’Échangeur situé dans la commune de Limete.

La foule venue assister à cette activité s’est particulièrement fait remarquer par des cris et chansons hostiles à certains responsables politiques de l’obédience du Front commun pour le Congo (FCC), regroupement dont Joseph Kabila est l’autorité morale.

Pour Sindika Dokolo, initiateur du mouvement citoyen Les Congolais Debout, l’attitude du public est juste un message lancé au nouveau pouvoir de faire une rupture totale avec le système de Kabila.

“La réaction spontanée du public présent à Limete reflète le sentiment des congolais. Le changement en RDC se veut pacifique, mais il se veut une rupture radicale. Les politiciens corrompus et opportunistes doivent comprendre que les forces du changement prennent le pouvoir”, a-t-il souligné à travers son compte Twitter.

Signalons par ailleurs que le gouverneur sortant de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, le premier ministre, Bruno Tshibala et le Président du CNSA, Joseph Olenghankoy… ont particulièrement été pris pour cible par le public.

Le Président a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social, “UDPS”, Jean Marc Kabund, a tenté de calmer la foule mais sa démarche n’a pas abouti à grand chose.

Merveil Molo/Stagiaire

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 1.2K
    Partages